Facebook

 

Paroles de la chanson «The Brothel» (avec traduction) par Susanne Sundfør

The Brothel
0 0
Chanteurs : Susanne Sundfør
Albums : The Brothel
Voir tous les clips Susanne Sundfør

Paroles et traduction de «The Brothel»

Le Bordel

Purple pavement
Trottoir pourpre
Crooked fingers knocking on windows without souls
Fenêtres anonymes heurtées par des doigts crochus
Bodies are swinging from rooftops and poles
Des corps se balancent depuis les toits et autour des barres*
Howling through hollows
Hurlant dans l'espace
Restless nights in one night cheap hotels
Nuits agitées dans des hôtels borgnes
Oh, I'm only drifting to always come back
Oh, lorsque je m'en éloigne, c'est pour mieux y revenir

And I search for something
Et je cherche quelque chose
Oh, whatever I don't really care
Oh, de toute façon ce n'est pas vraiment important
Driving with their lights off they can be anywhere
Ils roulent avec leurs phares éteints et peuvent être n'importe où
Rolling down their windows
Et ils abaissent leurs vitres
Open car with open mouths
Voitures ouvertes et bouches béantes
Golden teeth and golden cards
Dents en or et cartes gold

You cover your eyes, you cover your mouth, you cover your ears
Tu couvres tes yeux, tu couvres ta bouche, tu couvres tes oreilles
Still you follow my trail
Et pourtant, tu continues à suivre ma trace
I'll do it all, I'll do whatever you say,
Je ferai tout, je ferai tout ce que tu dis,
God has left me anyway
De toute façon, Dieu m'a abandonnée

Lava laiden pavements
Pavés de lave refroidie
Stars with stains and the heaven and afterglow
Étoiles souillées d'un ciel crépusculaire
Beneath the ashes our echoes are buried alive
Sous les cendres, nos échos ont été enterrés vivants
They are howling through hollows
Et ils hurlent dans l'espace
Once we've shared their temple of halls
Autrefois nous étions les hôtes de leurs manoirs
Now our heads are hung up on walls
À présent nos têtes ornent leurs murs

We are ruins within ruins
Nous sommes des ruines dans d'autres ruines
On every corner a gladiator is begging for another century
Dans chaque recoin un gladiateur implore un nouveau siècle
When no one cut your tongue to know nothing and to know it all
Et personne ne te tranchera la langue, que tu ne saches rien ou que tu saches tout
To be both the animal and god
Car tu es à la fois animal et divin

You cover your eyes, you cover your mouth, you cover your ears
Vous couvrez vos yeux, vous couvrez vos bouches, vous couvrez vos oreilles,
(Heavy hearts, we've got heavy hearts)
(Le cœur lourd, nous avons le cœur lourd)
Still you follow our trail
Et pourtant, vous continuez à suivre notre trace
We'll do it all, we'll do whatever you say,
Nous ferons tout, nous ferons tout ce que vous dîtes
God has left us anyway
De toute façon, Dieu nous a abandonnées
You cover your eyes, you cover your mouth, you cover your ears
Vous couvrez vos yeux, vous couvrez vos bouches, vous couvrez vos oreilles,
(Heavy hearts, we've got heavy hearts)
(Le cœur lourd, nous avons le cœur lourd)
Still you follow our trail
Et pourtant, vous continuez à suivre notre trace
We'll do it all, we'll do whatever you say,
Nous ferons tout, nous ferons tout ce que vous dîtes
God has left us anyway
De toute façon, Dieu nous a abandonnées

There are echoes in the garden is anybody listening
Il y a des échos dans le jardin, quelqu'un les écoute-t-il?
There are echoes lost in the garden is anybody listening
Il y a des échos dans le jardin, quelqu'un les écoute-t-il?
They whisper:
Ils murmurent:
The ones who are only living are the ones who are only dying
Il n'y a que ceux qui peuvent mourir qui vivent vraiment

*: Sundfør semble parler des barres utilisées en "pole dance", discipline populaire dans les bars à strip tease.

Explication: Morceau-titre d'un concept album consacré au thème du bordel et des relations de pouvoir entre les individus, The Brothel est une chanson très riche en symboles. Sans qu'il soit possible de tout expliquer de manière satisfaisante (Sundfør étant souvent cryptique dans ses références), le propos central est assez simple à saisir: il s'agit de la description de la vie d'une prostituée. Cette dernière semble s'être résignée à son sort et accepte d'accomplir tous les ordres de ses riches et puissants clients (dents en or, cartes gold, manoirs), ayant perdu tout espoir de rédemption.

 
Publié par 6425 5 3 2 le 26 novembre 2012, 10:31.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000