Facebook

 

Paroles de la chanson «Until it Breaks» (avec traduction) par Linkin Park

Livings Things
0 0
Chanteurs : Linkin Park
Albums : Living Things
Voir tous les clips Linkin Park

Paroles et traduction de «Until it Breaks»

De l'avis même d'anglophones de naissance, cette chanson n'a, a priori, aucun sens. Elle est constituée de couplets sans rapport les uns avec les autres, alterne des styles comme le hip-hop, le punk-rock, l'électro et la musique folk. Chacun est donc finalement libre d'y percevoir le message qu'il souhaite, comme il le ferait avec un mystérieux tableau, ou une poême d'Apollinaire.

La traduction n'a pas été facile. Le style y est volontairement familier voire vulgaire, de façon à transmettre au mieux le ton original de la chanson.


Until it Breaks

It goes 1 2 3
I was born with the hunger of a lion / the strength of a sun
I don't need to sweat it when a competition come
Original style like an 808 drums
So I don't run the track, no / I make the track run
My mama taught me words / my daddy built rockets
I put 'em both together now tell me what I got
A pretty smart weapon / I can shoot it, I can drop it
But learn to respect it 'cause you clearly can't stop it
Like that

It ain't over 'cause the
Shark's on the left side / the snakes on the right
And anything you do they wanna get a little bite
It really doesn't matter if you're wrong or if you're right
'Cause once they get their teeth in / nothing really fights
And as for me, I do it like I got nothing to lose
And you can run your mouth like
You can try to fill my shoes, but
Steady little solider, I ain't standing next to you
I'd be laying in the ground before you're even in my view
Like that

Give me the strength of the rising sun
Give me the truth of the words unsung
And when the last bell rings
The poor men sing
Bring me to kingdom come

It's something for ya people on the block to
Black out and rock to
Give you what you need like poppa who shot ya
"Separate the weak from the obsolete"
You're meek / I creep hard on impostorsAnd switch styles on the dime / quick-witted
Ya'll, quit trippin' I don't have time for your crying
I grind tough / sucker, make your mind up
Are you in the firing squad or are you in the lineup?
Bang bang little monkey
Playing with the big guns only get you slain, I ain't playing
I'm just saying / you ain't got a sliver of a chance
I get iller, I deliver while you quiver in your pants
So shake shake down / money, here's the breakdown
You can play the bank Imma play the bank takedown
And no mistakes now / I'm coming to get ya
I'm just a Banksy / you're a brainwash
Get the picture
Like that

We swim against the rising waves
And crash against the shore
The body bends until it breaks
The early morning sings no more

So rest your head it's time to sleep
And dream of what's in store
The body bends until it breaks
And sings again no more

'Cause time has torn the flesh away
The early morning sings no more


Jusqu'à la rupture

C’est parti : 1, 2, 3
Je suis né avec l’appétit d’un lion / la force d’un soleil
Je n’ai pas besoin de me fatiguer pour mater la concurrence
Style authentique comme une batterie 8o8 (1*)
Je ne suis pas le cours des choses non, le cours des choses me suit (2*)
Ma mère m’apprenait les mots / mon père assemblait des fusées
J’ai mis les deux ensemble, maintenant qu’est-ce que t’en dis
C’est une arme super intelligente, je peux la tirer, je peux la larguer
Mais apprend à la respecter car tu ne peux clairement pas la stopper
Comme ça

Ce n’est pas fini car le
Requin est à ta gauche, le serpent à ta droite (3*)
Et quoi que tu fasses, ils en veulent un morceau
Cela n’a vraiment aucune importance que tu ais raison ou que tu ais tort
Car une fois qu’ils ont mis la main dessus, lutter ne sert plus à grand-chose
Et pour ma part, j’agis comme si je n’avais rien à perdre
Et tu peux déblatérer des conneries comme
Que tu peux essayer de te mettre à ma place, mais
Brave petit soldat, je ne me tiendrai pas à tes côtés
Je serais étendu sur le sol avant même que tu me comprennes,
Comme ça

Donne-moi la force du soleil levant
Donne-moi la vérité cachée derrière les non-dits
Et lorsque les dernières cloches tinteront
Les pauvres hommes chanteront
« Que ton règne vienne »

C’est quelque chose pour vous les gens en première ligne, de
Lâcher prise et vous défouler, de
Vous accorder ce dont vous avez besoin genre un bon joint pour vous shooter
« Séparer les faibles des obsolètes »
Vous êtes dociles / Je fous les jetons aux imposteurs
Et intervertis les styles pour une pièce de dix cents / Vif comme l’éclair
Eh vous tous, arrêter de fantasmer je n’ai pas de temps à perdre avec vos pleurnicheries
Je suis à fond / Bande de boulets, faites votre choix
Êtes-vous dans le peloton d’exécution ou dans le camp des tireurs ?
Pan pan ! Petit singe
Jouer avec de gros flingues ne t’apporteras que de te faire tuer, je ne joue pas
Je te le dis simplement / tu n’as pas l’ombre d’une chance
Je deviens de pire en pire, je distribue pendant que tu te fais dessus
Alors balance, balance la monnaie, nous voilà au point de rupture
Tu peux jouer la banque je jouerai sa faillite
Et plus d’erreurs maintenant / Je viens te chercher
Je suis rien moins qu’un Banksy (4*) / tu n’es pas plus qu’un légume
Tu vois le truc
Comme ça

Nous nageons contre les vagues montantes
Et nous écrasons sur le rivage
Le corps se courbe jusqu'à la rupture
Le petit matin ne chante plus

Alors repose-toi, il est temps de dormir
Et de rêvez de ce que nous réserve le future
Le corps se courbe jusqu'à la rupture
Et ne chante à nouveau plus

Car le temps a déchiré la chair peu à peu
Le petit matin ne chante plus

(1*): la "drum 8o8" renvoie à la TR-808, une des toutes premières boîtes mises sur le marché.
(2*): cette partie fut ambiguë à traduire, j'aurais également pu écrire "je ne parcours pas la piste, c'est la piste qui me parcours".
(3*): requin peut signifier "escroc", et serpent "traître". Le lien avec l'argent et/ou la finance et/ou les enjeux financiers autour du groupe est casi-évident.
(4*): Banksy est un peintre urbain qui n'a jamais révélé son identité.

 
Publié par 1255 4 2 le 4 janvier 2013, 16:46.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000