Facebook

 

Paroles de la chanson «Wheels Of Confusion» (avec traduction) par Black Sabbath

Black Sabbath Vol. 4 (1972)
0 0
Chanteurs : Black Sabbath
Voir tous les clips Black Sabbath

Paroles et traduction de «Wheels Of Confusion»

"Wheels of confusion"
(Roues de la confusion)

Long ago I wandered through my mind
Il y a longtemps j'errais à travers mon esprit
In the land of fairy tales and stories
Au pays des histoires et des contes de fée
Lost in happiness I had no fears
Égaré dans le bonheur je n'éprouvais aucune crainte
Innocence and love was all I knew
L'innocence et l'amour étaient tout ce que je connaissais
Was it illusion?
Était-ce une illusion?

Soon the days went passing into years
Bientôt les jours se changèrent en années
Happiness just didn't come so easy
Le bonheur n'arrivait pas si facilement
Life was more than fairy tales and daydreams
La vie était plus que des contes de fée et des rêveries
Innocence was just another word
L'innocence n'était rien qu'un autre mot
Was it illusion?
Était-ce une illusion?

Lost in the wheels of confusion
Égaré dans les roues de la confusion
Running through valleys of tears
Courant à travers des vallées de larmes
Eyes full of angry delusion
Les yeux remplis d'une illusion colérique
Hiding in everyday fears
Caché dans la peur de tous les jours

So I found that life is just a game
Alors j'ai découvert que la vie n'était rien qu'un jeu
But you know there's never been a winner
Mais tu sais il n'y a jamais eu un gagnant
Try your hardest, just to be a loser
Fais de ton mieux juste pour être un perdant
The world will still be turning when you're gone
Le monde continueras de tourner quand tu t'en iras
Yeah when you're gone!
Ouais, quand tu t'en iras!

-------------------------------------------------------------------------------------
Cette chanson est la toute première piste du quatrième album studio de Black Sabbath, sobrement intitulé "Black Sabbath Vol. 4", paru en 1972. Elle se distingue par son atmosphère étrange et sa complexité, se détachant donc de la plupart des précédents titres du groupe, souvent plus directs et agressifs. Sur la version américaine du CD, le titre est suivi par une partie instrumentale, "The Straightener", qui ne figure pas sur la version européenne. On peut penser que les paroles, encore plus tristes et désenchantées qu'à l'accoutumée, évoquent à travers des métaphores les troubles psychologiques provoqués par la drogue, comme pourraient en témoigner implicitement certains passages (Long ago I wandered through my mind / In the land of fairy tales and stories / [...] / Was it illusion?). Le narrateur, après s'être isolé dans l'innocence et la solitude durant plusieurs années, se retrouve peu à peu confronté à la dureté de la réalité, et s'égare "dans les roues de la confusion", avant de sombrer dans la tristesse et la désillusion. En sortant du monde paresseux où il s'est enfermé, il perd ainsi ses repères, et découvre que l'univers qu'il s'est bâti n'était en réalité qu'une illusion. Il conclut la chanson par une réflexion qu'il adresse à l'auditeur: pour lui, la vie ne se résume finalement qu'à un simple jeu dans lequel personne ne gagne...

 
Publié par 9599 6 4 3 le 13 mars 2013, 09:27.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000