Facebook

 

Paroles de la chanson «Weight Of Living, Pt. I (Albatross) (Bonus Track) » (avec traduction) par Bastille

Bad Blood
0 0
Chanteurs : Bastille
Albums : Bad Blood

Paroles et traduction de «Weight Of Living, Pt. I (Albatross) (Bonus Track) »

Albatross (L'Albatros)

There's an albatross around your neck
All the things you've said and the things you've done
Can you carry it with no regrets
Can you stand the person you've become

Il y a un Albatros autour de ton cou
Toutes les choses que tu as faites, que tu as dites
Pourras-tu les supporter sans regrets ?
Mais supporteras-tu la personne que tu es devenue ?

Oooh there's a light
Oooh there's a light

Ohhh, je vois une lumière
Ohhh, je vois une lumière

Your albatross, let it go, let it go
Your albatross, shoot it down, shoot it down
When you just can't shake the heavy weight of living

Laisse ton Albatros s'envoler
Abats ton Albatros, abats là
Quand tu ne supportes plus le poids de la vie

Stepping forward out into the day
Shrugging off the dust of memory
Though it's soaring still above your head
It is out of sight and none shall see

Et les jours passent
Tu essayes d'effacer la poussière de ta mémoire
Mais ça reste, ça plane au-dessus de ta tête
C'est hors de portée, personne ne devrait voir

Oooh there's a light
Oooh there's a light

Ohhh, je vois une lumière
Ohhh, je vois une lumière

Your albatross, let it go, let it go
Your albatross, shoot it down, shoot it down
When you just can't shake the heavy weight of living
When you just can't shake the heavy weight of living

Laisse ton Albatros s'envoler
Abats ton Albatros, abats là
Quand tu ne supportes plus le poids de la vie
Quand tu ne supportes plus le poids de la vie

It's the sun in your eyes, in your eyes
It's the sun in your eyes, in your eyes
It's the sun in your eyes, in your eyes
It's the sun in your eyes, in your eyes

Le soleil t'éblouit, il t'éblouit
Le soleil t'éblouit, il t'éblouit
Le soleil t'éblouit, il t'éblouit
Le soleil t'éblouit, il t'éblouit

Your albatross, let it go, let it go
Your albatross, shoot it down, shoot it down
When you just can't shake the heavy weight of living

Laisse ton Albatros s'envoler
Abats ton Albatros, abats là
Quand tu ne supportes plus le poids de la vie
Quand tu ne supportes plus le poids de la vie

The weight of living
The weight of living
The weight of living
The weight of living

Le poids de la vie
Le poids de la vie
Le poids de la vie
Le poids de la vie

Pour la petit histoire, cette chanson fait plus que référence à livre de Coleridge (que je suis justement en train d'étudier cette année) "The Rime of the Ancient Mariner" ou en français, "La Complainte du vieux Marin".

L'histoire débute lorsqu'un homme, invité à un mariage, se fait accoster par un vieil homme qui lui propose de lui raconter son histoire. Très vite hypnotisé par les aventures du vieil homme, le jeune homme n'a plus le choix que d'écouter les divagations du vieillard. Voici ce qui lui est arrivé : en pleine mer, le Marin et son équipage sont soudainement assisté par un Albatros qui semble leur indiquer le chemin. Mais en manque de vivres et notamment d'eau, le Marin décide d'abattre l'Oiseau sans crier gare. C'est alors que s'abat sur lui ainsi que sur son équipage une terrible malédiction : le Marin sera condamné à écumer les mers, un Albatros mort lui serrant le cou, sous le regard accusateur des mousses qui l’accompagnaient. Mais au bout d'une semaine, sa bonne conduite et ses prières semblent le racheter de son crime infâme et c'est alors que poussé par un vent divin, il peut enfin rentrer chez lui. Dernier survivant, il sera toutefois condamné à raconter son aventure à quiconque croise sa route.

Bon bien sûr, il manque quelques détails, mais ce petit résumé est suffisant pour comprendre les paroles de la chanson que nous avons là et par la même, la morale qui se cache : aussi bien derrière la Complainte du vieux Marin que derrière ces paroles.

L'Albatros accroché au cou du Marin symbolise son crime ainsi que tous ses pêchés. Bastille semble donc dire ici qu'il est bon parfois, lorsqu'accablé par le poids de la vie, de se libérer de l'albatross qui serre notre cou et qu'il n'est pas bon de vivre constamment enfermé dans le mensonge. En effet, la chanson semble dire que les mensonges finissent toujours par refaire surface, peu importe la force que l'on met pour les dissimuler et que tant qu'ils n'auront pas été confessés, ils resteront "au-dessus de notre tête".

J'ai trouvé la référence à cette histoire particulièrement bien pensée ! Et vous ?

 
Publié par 20834 7 5 4 le 31 mars 2013, 21:12.
 

Vos commentaires

Backasable Il y a 3 an(s) 6 mois à 03:35
1163 3 2 Backasable Merci beaucoup pour la traduction ainsi que pour l'explication. Merci du temps prit et de partager ta culture, qui est vraiment très intéressante =)
Caractères restants : 1000