Facebook

 

Paroles de la chanson «Feather On The Clyde» (avec traduction) par Passenger

All The Little Lights
0 0
Chanteurs : Passenger

Paroles et traduction de «Feather On The Clyde»

Feather On The Clyde (Une plume sur la Clyde)

Well there’s a river that runs through Glasgow
And makes her but it breaks her and takes her into the parks
And her current just like my blood flows
Down from the hills, round aching bones to my restless heart

Il est un fleuve qui traverse Glasgow
Et elle le détruit, elle le maltraite et s'en sert dans les parcs
Et il coule comme le sang dans mes veines
Il descend depuis les collines et contourne mes os endoloris jusqu'à mon coeur en peine

Well I would swim but the river is so wide
And I’m scared I won’t make it to the other side
Well God knows I’ve failed but He knows that I’ve tried
I long for something that’s safe and warm
But all I have is all that is gone
I’m as helpless and as hopeless as a feather on the Clyde

J'aimerais bien nager mais le fleuve est loin d'être calme
Et j'ai peur de ne pas atteindre la rive opposée
Dieu sait combien j'ai tout raté mais Il sait ô combien j'ai essayé
J'attends quelque chose qui saura être sûr et chaleureux
Mais tout ce qu'il me reste c'est tout ce qui n'est plus
Je suis aussi condamné et perdu qu'une plume sur la Clyde

Well on one side all the lights glow
And the folks know and the kids go where the music and the drinking starts
On the other side where no cars go
Up to the hills that stand alone like my restless heart

De l'autre côté, toutes les lumières brillent
Et les gens savent, tous les enfants se laissent guider par la musique et on commence à boire
De l'autre côté, il n'y a pas de voitures
Derrière les collines qui se tiennent seule comme mon coeur en peine

Well I would swim but the river is so wide
And I’m scared I won’t make it to the other side
Well God knows I’ve failed but He knows that I’ve tried
I long for something that’s safe and warm
But all I have is all that is gone
I’m as helpless and as hopeless as a feather on the Clyde

J'aimerais bien nager mais le fleuve est loin d'être calme
Et j'ai peur de ne pas atteindre la rive opposée
Dieu sait combien j'ai tout raté mais Il sait ô combien j'ai essayé
J'attends quelque chose qui saura être sûr et chaleureux
Mais tout ce qu'il me reste c'est tout ce qui n'est plus
Je suis aussi condamné et perdu qu'une plume sur la Clyde

Well the sun sets late in Glasgow
And the daylight and the city part
And I think of you in Glasgow
Cos you’re all that’s safe, you’re all that’s warm in my restless heart

Oui, le soleil se couche tard à Glasgow
Et la ville se sépare de sa lumière
Je pense à toi, Glasgow
Parce-que tu es la seule chose sûre, la seule chose chaleureuse dans mon coeur en peine

 
Publié par 20834 7 5 4 le 22 avril 2013, 09:10.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000