Facebook

 

Paroles de la chanson «Adonaï» (avec traduction) par Eths

III
1 0
Chanteurs : Eths
Albums : III
Voir tous les clips Eths

Paroles et traduction de «Adonaï»

Tout d'abords pour commencer je tiens à préciser que l'explication que je vais faire est un point de vu assez personnel. Donc je donne simplement quelques petites choses. Si vous avez d'autres choses à rajouter... Vous savez quoi faire! ^^

Adonaï.
Que signifie Adonaï?
C'est un des noms de Dieu dans le judaïsme.

† Barnasa † Lieutas † Bucella † Agla † Tetragrammaton † Adonaï,
Seigneur, grand dieu admirable, secourez nous, votre serviteur.
Tout indigne que je sois, délivrez moi de tout danger,
De la mort de l'âme et de celle du corps,
Des embuches de mes ennemis tant visibles qu'invisibles.

Ce passage n'est autre qu'une prière de protection "Prière en vertu de laquelle nul ne peut nous nuire"

† Dieu † Ely † Eloy † Ela † Agla † Adonaï † Sabbaoth

Dans le rituel la croix † entre chaque nom signifie que le dévot doit pratiquer le signe de croix.

Dieu : Ça coule de source ^^
Ely : Prophète israélite.
Eloy : Eloi de Noyon orfèvre et monnayeur. Evêque de Noyon.
Ela : Roi de Juda et Roi d'Israel.
Agla : Désolé je n'ai rien trouvé sur ce nom
Adonaï : Voir plus haut
Sabbaoth : Ce nom serai selon le judaïsme un mot désignant Dieu comme "Seigneur des armées"

Si on part dans le sens judaïque des paroles, ces 7 noms serai les nom de Dieu dans le judaïsme. Mais vu que Dieu n'a pas vraiment de nom dans cette religion, on peut pas très bien expliquer.

Mon idole ne me répond pas.
Mon seigneur ne me sauve pas.
Je suis en ville de Juda
Venue adorer le roi
Adorer le roi

Le refrain est une suite au couplet.
La prière dite au départ n'est pas écoutée par Dieu et donc "innefficace".

La ville de Juda est associé au royaume de Juda en rivalité avec le royaume d'Israël. Avec Jérusalem comme ville principale.
"Adorer le roi."
Ici on pourrait penser que le roi n'est autre que le christ. Mais il s'avère que le royaume de Juda n'existe plus depuis -531 avt J-C. Donc on peut considérer que le roi est n'importe lequel (David, Salomon etc etc...)

J'occupe mes pensées de lui Magnificat, le saint des humains semblable à l'agneau, prophète inéluctable.
Le devoir autour de ma bouche. L'ouverte sévère, sèche en attente d'épées, de flèches que je ne crains
Ni diable, ni magicien je n'adore, je ne veux que toi.

Le Magnificat est le cantique chanté par la vierge Marie après l'Annonciation. Il est inspiré du cantique d'Anne (mère du prophète Samuel). Ce magnificat dans la chanson se rapprocherai plus de celui d'Anne puisque si l'on se base sur une chronologie historique plutôt que religieuse, le Christ n'est pas.
C'est donc le cantique chanté par la mère d'un prophète "Prophète inéluctable" qui explique que quoi qu'elle puisse dire, rien ne l'atteindra et qu'au contraire elle n'a pas peur de la mort. Ou bien que l'enfant qu'elle va mettre au monde est le sauveur de l'univers et qu'elle est prête à mourir pour lui.

† Barnasa † Lieutas † Bucella † Agla † Tetragrammaton † Adonaï

Mon idole ne me répond pas.
Mon seigneur ne me sauve pas.
Je suis en ville de Juda
Venue adorer le roi
Adorer le roi
Adorer le roi

Mon idole ne me répond pas.
Mon seigneur ne me sauve pas.
Je suis en ville de Juda
Venue adorer le roi
Adorer le roi

† Barnasa † Lieutas † Bucella † Agla † Tetragrammaton † Adonaï

Levez-vous Jérusalem, soyez toute brillante de clarté car votre lumière est venue.
La gloire du seigneur s'est levée pour vous.
Voilà que les ténèbres couvriront la terre et qu'une nuit sombre enveloppera les peuples
Mais le seigneur se lèvera sur vous et sa gloire éclatera en vous
Les nations marcheront à la lueur de votre lumière
Et les rois à la splendeur qui se lèvera de vous.
Levez les yeux et regardez autour de vous,
Depuis la nuit des temps ne voyez-vous pas que les troupeaux meurent,
Au plus ils meurent au plus ils croient.
Moi j'ai tellement mal que je n'y crois plus,
Moi j'ai tellement de peine que je ne pleure plus.

Ici on a un texte qui fait penser à une prophétie apocalyptique (thème récurent de l'album).
La naissance de l'enfant prodige (prophète inéluctable) donnera naissance à l'Israël réunifiée que l'on connais tous plus ou moins.
Et donc suite à cette apocalypse spirituelle, seuls les personne ayant la foi seront sauvés.
Cette "prophétie" se termine par une constatation bien dans l'air du temps. Celle qui dit que les humains dans leurs malheur et leur peine se tourne vers la religion par dépit afin de se donner bonne conscience.

 
Publié par 5389 5 2 2 le 3 juin 2013, 16:57.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000