Facebook

 

Paroles de la chanson «Anatemnein» (avec traduction) par Eths

III
0 0
Chanteurs : Eths
Albums : III

Paroles et traduction de «Anatemnein»

Anatemnein est un mot grec qui signifie Disséquer.
On pourrait considérer cette chanson comme le vieux fantôme d'Animadversion et Anima Exhalare avec toujours les sujets de la mère, de la mort de la perversion morbide.
Ce qui me permet d'avancer un peu cette affirmation serai "un peu de terre se mélange aux vers, au sang."
Certains passages n'ont besoin d'explications. On comprends bien le fait que la personne concernée est violée dissequée et cachée (Candice aurait-elle trop regarder Dexter? ^^)
"Viens l'anathème sera"
L'anathème à plusieurs signification. Mais si on prends la signification de la Grèce antique (au vu du titre grec) on peut dire qu'ici l'anathème est un sacrifice (offrande) que l'on suspends au pillier des temples "Lentement les membres flottent au gré du vent"
Enfin encore une fois des paroles quelque peu Baudelairienne!
Si vous avez des choses à ajouter n'hésitez pas! (J'essaierai de rajouter vos dire sur l'explication)

Anatemnein, quand la lumière se lève
Anatemnein, cruelle tu prélèves mes jambes
Me sussurre "avale, aime" quand l'anal crève d'envie morbide.
Il lui suffira d'un signe.
Il te suffira d'un cri pour lui plaire.

Anatemnein, maman t'aime même sous la terre.
Anatemnein, rien n'apparaît de toi.

Mes os pointent l'air est froid
Débris de moi se noient
Vite car ma tête est libre
Aux quatre endroits je suis
Vous ne la trouverez pas
Je suis tout en bas
Ma bouche a explosé dans ses mains
Vidée de mon sang, il m'a sciée, il m'a sciée

Anatemnein, maman t'aime même sous la terre
Anatemnein, rien n'apparaît de toi.
Anatemnein, maman t'aime même sous la terre
Anatemnein, viens l'anathème sera.
Anatemnein, maman t'aime même sous la terre
Anatemnein, sens son haleine en toi.

Anathème... Il me rhabille me déshabille la peau sans s'arretêr.

Là sur ma langue, un peu de terre se mélange aux vers, au sang.
Ne se desserrent violemment les parois de ma gorge vaginale sous la force de
tes quelques doigts sales.
Tu t'es servi du reste, tu le caches, taxidermiste assidu obsédé du calice.
Lentement les membres flottent au gré du vent, au gré de l'eau, il faut que tu saches.
J'ai encore mal, tu vas payer.

Anatemnein, maman t'aime même sous la terre
Anatemnein, rien n'apparaît de toi.
Anatemnein, maman t'aime même sous la terre
Anatemnein, viens l'anathème sera.
Anatemnein, maman t'aime même sous la terre
Anatemnein, sens son haleine en toi. (x2)

Anatemnein, maman t'aime même sous la terre
Anatemnein... (x6)

 
Publié par 5389 5 2 2 le 5 juin 2013, 11:57.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000