Facebook

 

Paroles de la chanson «Scapegoat» (avec traduction) par Atmosphere

Overcast! EP
0 0
Chanteurs : Atmosphere
Albums : Overcast! EP

Paroles et traduction de «Scapegoat»

Atmosphere est un groupe américain de rap formé en 1989.
Après plusieurs mixtapes (Headshots volume 1 à 7), Overcast! (1997) est leur premier véritable album.
J'ai aimé la qualité des textes et le côté old school de la musique.
"Scapegoat" est un poème surréaliste qui énumère toutes les excuses pour ce qui va mal ...

SCAPEGOAT
BOUC EMISSAIRE

It's the caffeine, the nicotine, the miligrams of tar
It's my habitat, it needs to be cleaned, it's my car
It's the fast talk they use to abuse and feed my brain
It's the cat box it needs to be changed, it's the pain
It's women, it's the plight for power it's government
It's the way you're giving knowledge
slow with thought control and subtle hints
It's rubbing it, It's itching it, It's applying cream
It's the foreigners sight seeing with high beams, It's in my dreams
It's the monsters that I conjure, It's the marijuana
It's embarrassment, displacement, it's where I wander
It's my genre, It's Madonna's videos
It's game shows, cheap liquor, blunts,
and bumper stickers with rainbows

C'est la caféine, la nicotine, les milligrammes de goudron qu'on respire
C'est ma maison qui a grand besoin d'un nettoyage, c'est ma voiture
C'est tout le blabla et la langue de bois dont ils se servent pour abuser et remplir mon cerveau
C'est litière du chat qu'il faut changer, c'est la douleur
Ce sont les femmes, c'est les promesses non tenues du gouvernement
C'est la façon dont on enseigne
Laissez tomber le contrôle de la pensée et les allusions subtiles
Ça me démange, je dois frotter et appliquer de la crème
Ce sont les touristes étrangers et leurs grands sourires, c'est mes rêves
Ce sont les monstres que je conjure, c'est la marijuana
C'est les situations embarrassantes, les déplacements, c'est l'endroit où je me promène
C'est mon genre, c'est les clips de Madonna
Ce sont les jeux télévisés, l'alcool pas cher, les joints et les autocollants avec des arcs-en-ciel (1)

It's angels, demons, gods, it's the white devils
It's the monitors, the soundman, it's the fucking mic levels
It's gas fumes, fast food, Tommy Hil' and mommy's pill
Columbia House music club, designer drugs and rhyming thugs
It's bloods, crips, fives, six (2)
It's stick up kids,
It's christian conservative terrorists, it's porno flicks
It's the east coast, no it's the west coast
It's public schools, it's asbestos
It's mentholated, It's techno
It's sleep, life, and death
It's speed, coke, and meth
It's hay fever, pain relievers, oral sex, and smokers breath
It stretches for as far as the eye can see
It's reality, fuck it , it's everything but me

Ce sont les anges, les démons, les dieux, ce sont les bandits à col blancs et les profiteurs
Ce sont les écrans, le preneur de son, ce sont les foutus niveaux des micros, putain
Ce sont les émanations de gaz, les fast food, Tommy Hilfiger et la pilule de maman
Les boîtes de nuits comme le Columbia House, les drogues de synthèse et les voyous qui riment
C'est les gangs
C'est les enfants qui vous collent et les petits braqueurs
Ce sont les chrétiens-conservateurs terroristes conservatrices, c'est les films porno
C'est la rivalité la côte est-côte ouest
C'est les écoles publiques, c'est l'amiante
C'est les cigarettes mentholées, c'est techno
C'est le sommeil, la vie et la mort
C'est les amphéts, la cocaïne et la méthadone
C'est le rhume des foins, les analgésiques, le sexe oral, et l'haleine des fumeurs
Rien que des merdes à l'horizon, aussi loin que l'œil peut voir
C'est la réalité, merde, c'est tout sauf moi

On and on and on and on
The list goes on and on and on and on
(KRS One scratched 4x) "it's all according that life on a whole..."

Et ainsi de suite
La liste s'allonge encore et encore et encore et encore
(KRS One, 4x) " La vie c'est comme ça ..."

It's in the water, it's in the air, it's in the meat
It's indirect, indiscrete, inconsistent, incomplete
It's in the streets, every city and everywhere you go
In every man it's the insanity, the fantasy, the casualties
It's the health care system, it's welfare victims
It's assault weapons, it's television religion, and it's false lessons
It's cops, police, pigs with badges guns and sticks
It's harassment and a complex you carry when you're running shit
It's wondering if you get to eat, it's the heat
It's the winter , the weather
It's herpes, and it's forever
It's the virus that takes the lives of the weak and the strong
It's the drama that keeps on between me and my seed's mom
It's that need to speak long, it's that hunger for attention

C'est dans l'eau, dans l'air, dans la viande
C'est indirect, indiscret, incohérent, incomplet
C'est dans les rues, dans chaque ville et partout où vous allez
En chaque homme, c'est la folie, la fantaisie, les pertes
C'est le système de soins de santé, c'est la politique d'aides sociales
C'est les armes d'assaut, c'est la religion à la télévision, et c'est les faux enseignements
C'est les flics, les forces de l'ordre, tous des porcs avec des badges, de fusils et des matraques
C'est le harcèlement et le complexe que vous portez lorsque vous êtes dominé
C'est quand vous ne savez pas si vous mangerez, c'est la chaleur
C'est l'hiver, la météo
C'est l'herpès (et tu l'as à vie)
C'est le virus qui prend la vie à tous, du faible au fort
C'est cet éternel mélo entre moi et la mère de mes enfants
C'est ce besoin de parler et cette envie d'attentions

It's the wack, who attack songs of redemption
It's prevention, It's the first solution
It's loose, it's out for retribution,
it's mental pollution...and public execution
It's the nails that keep my hands and feet to these boards
It's the part time job that governs what you can afford
It's the fear, It's the fake
It's clear it can make time stop
and leave you stranded in the year of the snake
It's the dollar, yen, pound, it's all denomination
It's hourly wages for your professional observations
It's on your face and it's in your eyes
It's everything you be
Cause it ain't me, motherfucker, cause it ain't me, uh

C'est les starlettes et les apprentis chanteurs qui attaquent la belle musique
La contraception, c'est la première solution
C'est les lâches qui se mettent hors de portée de la justice
c'est la pollution mentale ... et les exécutions publiques
Ce sont les ...
C'est ce travail à temps partiel qui régit ce que vous pouvez vous permettre
C'est la peur, c'est les impostures
C'est clair qu'on peut arrêter le temps et vous laisser coincé dans l'année du serpent
C'est le dollar, le yen, la livre, c'est toute l'oppression dans le monde
C'est le salaire horaire pour vos supervisions
C'est sur votre visage et dans vos yeux
C'est tout ce que vous êtes
Parce que ce n'est pas moi, fils de pute, parce ce n'est pas sûrement pas moi, hein ?

On and on and on and on
The list goes on and on and on and on (3x)
(KRS One scratched til close) "It's all according that life on a whole..."

Et ainsi de suite ça continue
La liste s'allonge encore et encore et encore et encore (3 x)
(KRS One, jusqu'à la fin) "C'est la vie ..."

(1) Les autocollants / bracelets / broches avec le symbole de l'arc-en-ciel signalent les sympathisants de la cause gay
(2) Noms de gangs

 
Publié par 10153 7 3 3 le 14 juin 2013, 23:11.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000