Facebook

 

Paroles de la chanson «Cheque al Portamor» (avec traduction) par Melendi

Lágrimas desordenadas
0 0
Chanteurs : Melendi
Voir tous les clips Melendi

Paroles et traduction de «Cheque al Portamor»

Educadamente te daría un consejo
que probablemente todavía no sabes,
el demonio sabe mucho más por viejo
que por ser el rey de todos nuestros males.

Poliment je te donnerai un conseil,
Que tu ne connais problablement pas encore,
Le démon (diable) sait beaucoup plus par expérience (parce qu’il est vieux)
Que parce qu’il est le roi de tous nos malheurs

Con la realidad te vas a dar de bruces
si piensas que un euro es mejor que un detalle.
Porque una ventana que da un patio luces,
puede brillar más que una que da a la calle.

Avec la réalité tu vas te heurter tête la première
Si tu penses qu’un euro est mieux qu’un détail (ici un cadeau, intention)
Car une fenêtre qui donne sur une cour éclairée,
Peut briller plus qu’une autre (fenêtre) qui donnerait sur la rue.

Y ahora vete en busca de aquella cartera
que sostenga tus tratamientos de belleza mientras tengas,
porque sabrás que eso no dura eternamente, amiga mía...

Et maintenant va t’en à la recherche de ce porte feuille
Qui soutiendra tes traitements de beauté tant que tu pourras
Car tu sauras que ça ne dure pas éternellement mon amie…

Así que vete,
en busca de cada delirio de grandeza
y si la vida te endereza
y tu caballo ganador se te despeña:
Recuerda que tú rechazaste ser la flor para mi vida
por ser solo un pétalo en la de ese tipo.

Alors va t’en
A la recherche de chaque délire de grandeur
Et si la vie t’endurcit
Et ton cheval vainqueur se lance (gagne)
Rappelles-toi que tu refusas d’être la fleur de ma vie
Pour être seulement un pétale dans celle de ce mec.

Que pena me das niñita consentida,
con tu cheque falso al portamor vencido.
Aunque pensándolo bien
¿Cual sería nuestro futuro?

Tu me fais pitié fillette consentante
Avec ton faux chèque porte-amour vaincu
Et en y repensant
Quel serait notre futur ?

Tú que prefieres un peso a un beso
y yo no tengo ni un puto duro.
Tú que solo comes hojas y yo solo carne roja.
Yo vivo en un cuento chino y tu en una peli de Almodóvar.
Tu que presumes de atea, mientras yo vivo de la marea.
Un dios puso en mi garganta.

Toi qui préfère un peso (l’argent) à un baiser
Et moi je n’ai pas un sou
Toi qui ne mange que des feuilles et moi que de la viande rouge.
Moi qui vit dans un conte chinois et toi dans un film d’Almodovar.
Toi qui te vente d’être athée, pendant que moi je vis de la marée.
Un dieu mit dans ma gorge

Y ahora vete en busca de aquella cartera
que sostenga tus tratamientos de belleza mientras tengas,
porque sabrás que eso no dura eternamente, amiga mía...

Et maintenant va t’en à la recherche de ce porte feuille
Qui soutiendra tes traitements de beauté tant que tu pourras
Car tu sauras que ça ne dure pas éternellement mon amie…

Así que vete,
en busca de cada delirio de grandeza
y si la vida te endereza
y tu caballo ganador se te despeña:
Recuerda que tú rechazaste ser la flor para mi vida
por ser solo un pétalo en la de ese tipo.

Alors va t’en
A la recherche de chaque délire de grandeur
Et si la vie t’endurcit
Et ton cheval vainqueur se lance (gagne)
Rappelles toi que tu refusas d’être la fleur de ma vie
Pour être seulement un pétale dans celle de ce mec.

Que pena me das niñita consentida,
con tu cheque falso al portamor vencido.
Yo solo espero que esto no suene a reproche
pero cuando no te quede techo que alcanzar
te sentirás vacía y como un jarro de agua fría será
cuando mires a atrás...

Tu me fais pitié fillette consentante
Avec ton faux cheque porte-amour vaincu
Moi j’espère seulement que ça n’aura pas l’air d’un reproche
Mais quand tu n’auras plus de toit à atteindre
Tu te sentiras vide et ce sera comme un vase d’eau froide
Quand tu regarderas derrière…

 
Publié par 18930 6 4 3 le 19 septembre 2013, 18:57.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000