Facebook

 

Paroles de la chanson «Droit Dans Le Soleil» (avec traduction) par Bertrand Cantat "Détroit"

Droit dans le soleil
1 0
Albums : Horizons

Paroles et traduction de «Droit Dans Le Soleil»

Voila, il fallait que quelqu’un le fasse, c'est le nouveau morceau de Bertrand Cantat, savourez juste la poésie de l'artiste et gardez vos jugements sur l'homme!

Tous les jours on retourne la scène
Geste fauve au milieu de l’arène
On ne renonce pas on essaie,
de regarder droit dans l'soleil

Et ton cœur au labour des lumières
Quand l’amour revient à la poussière
On ne se console pas on s'enraye
mais on regarde droit dans le soleil

À la croisée des âmes sans sommeil
L’enfer est myope autant que le ciel
On t’avait dit que tout se paye
Regarde bien droit dans le soleil

Tourne, tourne la terre
Tout se dissout dans la lumière
L'acier et les ombres qui marchent à tes cotés

Dans le parfum des nuits sans pareil
Et l’éclat des corps qui s’émerveillent
Ses lèvres avaient un gout de miel
On regardait droit dans le soleil

Les serments se dispersent dans l’air
Et les mots qui retombent à l’envers
On ne sait plus comment ça s'épelle
Regarder droit dans le soleil

Tourne, tourne la terre
Tout se dissout dans la lumière
L'acier, les ombres qui marchent à tes cotés

Assiégé par le chant des sirènes
Sentinelle au milieu de la plaine
Le tranchant de l’œil et des veines
Pour regarder droit dans le soleil.

 
Publié par 1281 4 2 le 30 septembre 2013, 17:41.
 

Vos commentaires

Zardoz204 Il y a 3 an(s) 2 mois à 16:32
1165 3 2 Zardoz204 Bonjour, il y a quelques erreurs d'interprétations, de votre part, dans les paroles. Le texte originel et original se rapproche plus de cela :
Zardoz204 Il y a 3 an(s) 2 mois à 16:33
1165 3 2 Zardoz204 Bonjour, il y a quelques erreurs dans l'interprétation des paroles. Le texte original se rapprochant plus de la version suivante :
Zardoz204 Il y a 3 an(s) 2 mois à 16:35
1165 3 2 Zardoz204 Tous les jours on retourne la scène Juste fauve au milieu de l'arène On ne renonce pas, on essaye, De regarder droit dans le soleil Et ton coeur au labour de lumière Quand l'amour revient à la poussière On ne se console pas, on s'enraye Mais on regarde droit dans le soleil À la croisée des hommes sans sommeil L'enfer est myope autant que le ciel On t'avait dit que tout se paye Regarde bien droit dans le soleil Tourne, tourne la Terre Tout se dissout dans la lumière L'acier et les ombres qui marchent A tes cotés Dans le parfum des nuits sans pareil Et l'éclat des corps qui s'émerveillent S'élèvera vite un gout de miel On regardait droit dans le soleil Les serments se dispersent dans l'air Et les mots qui retombent à l'envers On ne sait plus comment ça s'épelle Regarder droit dans le soleil Tourne, tourne la Terre Tout se dissout dans la lumière L'acier et les ombres qui marchent A tes cotés
Zardoz204 Il y a 3 an(s) 2 mois à 16:35
1165 3 2 Zardoz204 Assiégé par le chant des sirènes
Sentinelle au milieu de la plaine
Le tranchant de l'oeil en éveil
Pour regarder droit dans le soleil.
Khyn97 Il y a 3 an(s) 1 mois à 02:52
1162 3 2 Khyn97 oui, j ai relevé aussi les erreurs de transcriptions. vous pourriez faire les corrections depuis le temps !! on peut excuser des erreurs mais ne pas les corriger relève d un manque de sérieux...
-julie Il y a 3 an(s) à 11:11
1447 6 2 -julie paroles originales : Tous les jours on retourne la scène geste fauve au milieu de l’arène on ne renonce pas on essaie de regarder droit dans l'soleil Et ton coeur au labour des lumières quand l’amour revient à la poussière on n'se console pas, on s’enraye mais on regarde droit dans l'soleil À la croisée des âmes sans sommeil l’enfer est myope autant que le ciel on t’avait dit que tout se paye regarde bien droit dans l'soleil Tourne tourne la terre tout se dissout dans la lumière l’acier et les ombres qui marchent à tes côtés
-julie Il y a 3 an(s) à 11:11
1447 6 2 -julie Dans le parfum des nuits sans pareil et l’éclat des corps qui s’émerveillent ses lèvres avaient un goût de miel on regardait droit dans l'soleil Les serments se dispersent dans l’air et les mots qui retombent à l’envers on n'sait plus comment ça s’épelle regarder droit dans le soleil Tourne tourne la terre tout se dissout dans la lumière l’acier et les ombres qui marchent à tes côtés Assiégés par le chant des sirènes sentinelles au milieu de la plaine le tranchant de l’oeil en éveil pour regarder droit dans l'soleil
Caractères restants : 1000