Facebook

 

Paroles de la chanson «Pretty Flaws» (avec traduction) par Deluxe

Pretty Flaws
1 0
Chanteurs : Deluxe
Voir tous les clips Deluxe

Paroles et traduction de «Pretty Flaws»

Ô pudding ball and sugar dolls,
you can tear them all apart.
Pretty flaws, and painted crawls.
Sweet potatoes, butter, fall.
Even tall people crawl against the scented meadow wall.
Cheetah toss, damn chatty jaws.
Why'd you wait so long to call?

Ô boule de pudding et poupées de sucre,
vous pouvez tous les déchirer.
Jolis défauts et griffes peintes.
Patates douces, beurre, l'automne.
Même les grandes personnes rampent contre le mur de la prairie parfumée.
Motifs léopard, mâchoires sacrément bavardes.
Pourquoi attendrais-tu si longtemps pour appeler?

It could be so easy if i knew what you knew.
Forbear and teach me, like only you can do.

Ça pourrait être si facile si je savais ce que tu savais.
Sois patient et apprends-moi comme toi seul sait le faire.

Lemon ô lime,
Lucky the day you beg me please
down to the Berry Bobby Jeez, down to your knee.
Couple of times, rackety wrecking my theories,
a rain of croco tears is all i need.

Ô acide citron,
chanceuse, le jour où tu me supplieras pardon, jusqu’au Berry Bobby Jeez, à genoux.
Mais plusieurs fois, détruisant bruyamment mes théories,
une pluie de larmes de crocodile est tout ce dont j’ai besoin

It could be so easy if i knew what you knew.
Forbear and teach me, like only you can do.

Ça pourrait être si facile si je savais ce que tu savais.
Sois patient et apprends-moi comme toi seul sait le faire.

Black beauty spots can go to rot, Candy called it "Bomboclat", oh!
Ô Sherry drops drank silly jokes.
Adam's apple, apricots.
It's getting dark, too dark to walk.
Let's lay down, take out our socks.
I think you're nuts, tied up in knots.
Never trust some Hippie's pot.

Les grains de beautés peuvent aller moisir,
Candy les appelait "Bomboclat"
Des gouttes de Sherry buvaient des blagues stupides.
La pomme d’Adam, abricots.
Il commence à faire sombre, trop sombre pour marcher.
On a qu’à se coucher, enlever nos chaussettes.
Je pense que tu es fou, ligoté dans des nœuds.
Ne jamais faire confiance à la fumette des hippies.

 
Publié par 780 4 1 le 8 janvier 2014, 14:18.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000