Facebook

 

Paroles de la chanson «Miami» (avec traduction) par Against Me!

Searching For A Former Clarity (2005)
0 0
Chanteurs : Against Me!

Paroles et traduction de «Miami»

"Miami"

Cette chanson est à propos de la ville de Miami en Floride.

(Couplet)

We charge into danger.
No guarantees or safe places.
No one can be trusted,
everyone is a suspect.
All the money's worthless.
The talent is trite and exaggerated.
The food is turning and the water's fucking poison.
And it's rotting your teeth right out of your head,
sight and hearing are quickly faded.
Your gut's expanding, your hairline's receding.
The sores are opening and the cancer's spreading.
And the antibiotics aren't working,
All the drugs are just strangely sobering.
And the skeletons in your closet have opened the door and
they've started talking.

On fonce vers le danger, aucune garantie ni endroits sûrs.
Personne n'a confiance, tout le monde est suspect.
L'argent n'a aucune valeur, la ville est banale et exagérée.
La bouffe moisie et l'eau empoisonnée font pourrir tes dents au point de tomber.
La vue et l’ouïe disparaissent rapidement, tes tripes sont détruites, tes cheveux ne poussent plus.
Tes plaies sont ouvertes, le cancer se généralise et les antibiotiques ne fonctionnent plus.
Toutes les drogues laissent à réfléchir, les cadavres dans ton placard* ont ouvert la porte et ont commencé à parler.

(Refrain)

Just like Miami!
Miami!
Fucking Miami.
Miami!

Sharks circling for the feeding.
All hope has been abandoned, like ballots drifting into the ocean.
(x2)
Tout comme Miami!
Miami!
Putain de Miami!
Miami!

Les requins attendent l'heure du repas.
Les espoirs ont été abandonnés tout comme les scrutins dérivant dans l'océan.

(Couplet)

They're in your room while you're sleeping.
They're in your car behind the seat waiting.
All the rifle sights are on the back of your head.
They're slipping it into your drink when you're not looking.
And they're selling it to you as art.
It's every other word in movies and songs.
All the public is buying,
it's business as usual,
and the business is capitalizing
on your fear, your greed, your perversions and vices.
They say you're guilty, they've got the evidence to prove it.
The mistakes are obvious, the faults are glaring.
The plane is on fire, the fucking ship is sinking.
And you're swept away in a hurricane.
You're buried in the rubble of an earthquake.
It's terminal,
inoperable,
they're amputating!
Massive hemmorrhaging,
major fucking complications!

Ils** sont dans ta chambres quand tu es endormi, ils attendent assis à l'arrière lorsque tu es dans ta voiture.
Tous leurs fusils sont pointés sur ton crâne et ils glissent quelque chose dans ton verre quand tu ne le regardes pas.
Ils te vendent comme de l'art tous les mots des films et des chansons, le public achète, c'est le business habituel.
Et le business capitalise sur tes peurs, ta cupidité, tes perversions et tes vices.
Ils disent que tu es coupable, ils ont les preuves pour le démontrer.
Les erreurs sont évidentes, les fautes sont flagrantes.
L'avion est en feu, ce putain de bateau est en train de couler, tu es emporté dans un ouragan et tu finis enterré dans les décombres d'un tremblement de terre.
C'est fini, inopérable, ils t'amputent, hémorragies massives!
Putains de complications majeures!

(Refrain)

________
* "Les cadavres dans le placard" est une expressions pour dire "les secrets honteux que l'on veut cacher".
** "Ils" c'est à dire les "cadavres du placard".

 
Publié par 1675 4 2 le 28 février 2014, 11:50.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000