Facebook

 

Paroles de la chanson «Noise» (avec traduction) par Benighted

Carnivore Sublime
0 0
Chanteurs : Benighted

Paroles et traduction de «Noise»

"Bruit"

Rising from the depths
When all the lights are off
It never sleeps still and waiting
Its breath under my bed
Strikes the ground
With a sleepless terror
Evaporates the smoke
Disturbing the peaceful silence

S'élevant des profondeurs,
Lorsque toutes les lumières sont éteintes,
Il ne dort jamais et attend encore et toujours,
Il respire sous mon lit,
Frappe le sol, avec une terreur sans sommeil,
La fumée s'évapore,
Dérangeant la silence paisible.

The exhaling fear of nocturnal
Threat followed by heartbeats
Sweat crawling on the ground with it

La peur d'expirer dans le noir,
Une menace suivie de battements cardiaques,
La sueur rampant sur le sol avec lui

Eyes can see, never sleep
Through this noise
Eyes can see
Keep them open to hear the sounds

Les yeux peuvent voir, ne dors jamais
A travers ce bruit,
Les yeux peuvent voir,
Garde les ouverts pour entendre les sons.

Let's listen to this discrete noise
It's the shiver traveling your skin
The hunter aiming at its prey
Calling in a murmur for the help I'll never receive
Nocturnal terror born from the thing under my bed

Ecoutons ce bruit discret,
C'est le frisson qui traverse ta peau,
Le chasseur cible sa proie,
Appelant dans un murmure l'aide que je ne recevrai jamais.
Les terreurs nocturnes naissent de la chose qu'il y a sous mon lit

Crouching in a pale shadow.
Waiting for the bait to show up
Clenched fists. Half awake. Half asleep.
Nothing seems real in this twisted
Dimension of conscience

Accroupi dans une ombre pâle.
Attendant qu'un appât vienne
Les poings serrés. Mi-éveillé. Mi-endormi.
Rien ne semble réel dans cette dimension de conscience glauque.

Materialization of all nightmares.
Drawning slowly the paint
While I desperately wait
For the morning to come
Seconds are hours and I'll try to
Move in the complete dark space
Until it finally grabs my feet.

Tout les cauchemars se matérialisent.
Dessinant lentement la peinture pendant que j'attends désespérément le matin à venir.
Les secondes sont des heures et je vais essayer de me déplacer dans ce noir complet,
Jusqu'à ce qu'il finisse par saisir mes pieds.

__________________________________
Explication :

Tandis que la première chanson de l'album ("X2Y") est l'histoire du caryotype qui engendrera un être condamné par sa folie;
La deuxième piste, "Noise" semble visiter l'enfance de l'individu, spécifiant qu'il souffre de troubles nocturnes ("Nocturnal terror born from the thing under my bed").
Le groupe fait une métaphore très intéressante sur le fait "d'entendre" par ses yeux.
Cela montre bien l'image de l'enfant, terrorisé la nuit, se mettant les mains devant la bouche et fixant ce qui est, le seul fruit de son imagination qui se résulte par des bruits. C'est en quelque sorte comme si il "fixait" ces bruits.

 
Publié par 3911 5 2 1 le 7 avril 2014, 21:30.
 

Chansons similaires

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000