Facebook

 

Paroles de la chanson «Luna Park » par Yves Montand

Les Feuilles Mortes
0 0
Chanteurs : Yves Montand

Paroles de la chanson «Luna Park »

Dans mon usine de Puteaux
On peut dire qu´ j´ ai le fin boulot
Ça f´ sait bien trois cent soixante cinq jours de long
Que j´ vissais toujours le même sacré petIt boulon

Mais celà ne m´ empêche pas de chanter
Hidlele hidlele hideledele
Dès que j´ ai ma petite heure de liberté
Hidlele hidlele hideledele

Je vais tout droit à Luna Park
Dans le jour cru des lampes à arcs
Sur la chenille
Je vois des filles
Je vois les filles et leurs dessous
En soie en fil ou en pilou
Et le pick-up chante comme moi
HidIele hidlele hideledele hey!
Hidlele hidlele hideledele

Le travail c´ est ahurissant
Pour le corps c´ est bien salissant
Quand je touche ma paye vers la fin du mois
Je sais qu´ à Puteaux y´ a des gars plus riches que moi
Mais celà ne m´ empêche pas de chanter
Hidlele hidlele hideledele
Luna-Park est ma réserve de gaité
Hidlete hidlele hideledele

A tous les stands je suis salué
Des patrons et des habitués
Garçons et filles
C´ est ma famille
Partout ailleurs je n´ suis rien
A Luna Park je suis quelqu´ un
Vive Luna Park et vive la joie
Feledlele delele fleptogo

 
Publié par 36402 6 4 4 le 9 septembre 2014, 14:06.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000