Facebook

 

Paroles de la chanson «Bleu Noir» par Mylène Farmer

Bleu Noir
0 0
Chanteurs : Mylène Farmer
Albums : Bleu Noir
Voir tous les clips Mylene Farmer

Paroles de la chanson «Bleu Noir»

Je marche vers les ténèbres
Je marche vers quelque chose de mauvais, de sombre ... mais qui ne m'effraie pas (vu que je continue d'avancer)
Vers l’horizon funeste
Vers quelque chose dont je sais que ça m'apportera le malheur
Mais la vie qui m’entoure et me baigne
Mais la vie que je peux sentir autour de moi et m'emplit (=fait sentir envie justement)
Me dit quand même ça vaut la peine
Me dit que ça en vaudra la peine, qu'il faut le faire

Et qui peut se mouvoir
Mais qui peut bouger, s'exciter
Dans ce convoi de larmes
Dans toute cette tristesse
Je te dédie ma mort
Je te rends hommage ma mort
Et je saigne, saigne encore mais…
Je souffre, je souffre encore mais

Refrain :
La bataille est belle
Toute cette souffrance, ces larmes et donc cette bataille est magnifique en un sens
Celle de l’amour
Car c'est celle de l'amour, qui en vaut largement la peine
Disperse tout
Envoie tout voler aux quatre coins de la pièce (sentiments, peines etc ..)
La bataille est celle
De longs, longs jours
Mon amour
Ces trois dernières phrases restent ambiguës pour moi, je vais les traduire par malgré la durée de la bataille - donc longue - ça en vaut la peine ...

L’on peut se retourner
On peut se retourner (vers le passé ...)
Mais le ruisseau ressemble à l’eau
Mais nos anciens souvenirs restent ce qu'ils sont, on ne peut pas les changer.
Quand tu pars
Il n’en reste qu’un bleu noir
quand tu pars il ne reste qu'une couleur à moitié bleu (= espoir, sérénité, rêve) et noir (= néant)

Je tombe en défaillance
Je tombe, m'évanouis
Vienne ma délivrance
Qu'on me libère de tout cela, que ma liberté vienne
Me dis quand même qu’au fond de ma peine
Mais tout au fond de ce “néant“ de cette “défaillance“ de toute cette peine
Survit un cœur couleur vermeille
Survit quelque chose de pétant, de vivant
Qui bat… car
qui est en vie

Refrain (X2) :
La bataille est belle
Toute cette souffrance, ces larmes et donc cette bataille est magnifique en un sens
Celle de l’amour
Car c'est c'elle de l'amour, qui en vaut largement la peine
Disperse tout
Envoie tout voler aux quatre coins de la pièce (sentiments, peines etc ..)
La bataille est celle
De longs, longs jours
Mon amour
Ces trois dernières phrases restent ambiguës pour moi, je vais les traduire par malgré la durée de la bataille - donc longue - ça en vaut la peine ...

___________
Signification & Précision:
Bon déjà je sens que je vais essuyer quelques critiques, vu que c'est une chanson de Mylène Farmer et donc il y toujours quelques choses à redire.
Mais je tenais à faire cette traduction malgré tout, car premièrement j'adore cette chanson: c'est une très belle chanson d'amour mais aussi d'espérance et de joie. Et deuxièmement, elle n'était pas traduite ce qui m'a beaucoup étonnée je dois le dire ^^' !

Alors comme je le disais quelques phrases au-dessus, c'est une chanson d'amour sur la façon dont l'amour peut rendre les choses plus supportables, plus douces et avec qui - et grâce à qui - ont bien souvent réussi à tenir ces longues et fatigantes journées ou encore cette longue et fatigante vie ...

Mylène a beaucoup été inspirée pour les paroles de Bleu Noir (chanson) - comme beaucoup de chanson pour l'Album Bleu Noir - par le poète Français Pierre Reverdy, connu pour son ouvrage “Poème en Prose“. Voici quelques comparaisons :

"La tête parle et je n'entends rien, le vent disperse tout." - P.R
"La bataille est belle celle de l’amour disperse tout.“ - M.F

"Je te dédie ma mort, colle ton œil à la serrure de cette chambre, vide et lugubre comme un drame, tu connaîtras l'homme qui l'habite." - P.R
"Et qui peut se mouvoir dans ce convoi de larmes je te dédie ma mort et je saigne, saigne encore Mais… " - M.F

"C'est un autre soupir et la rue me devient moins hostile ; mais quand viendront, enfin, la délivrance et le repos tranquille ? " - P.R
"Je tombe en défaillance vienne ma délivrance" M.F

"C'est un long convoi de larmes et sur chaque quai où l'on se sépare de nouveaux bras agitent des mouchoirs" - P.R
"Et qui peut se mouvoir dans ce convoi de larmes je te dédie ma mort et je saigne, saigne encore Mais… " - M.F

Maintenant quelques précisions sur la chanson, mais dans un sens plus commercial :
Le 16 Mars 2011 le clip sort, clip réalisé par Olivier Dahan.
Les paroles ont bien sûr été composées par Mylène Farmer et c'est Moby qui s'est occupé de la composition.

Voilà. J'espère que les fans de Mylène n'ont pas été trop déçus de cette traduction. Toutes propositions de modification (si elles sont bien sûr demandées de façon polie hein) est acceptée et même encouragée ! ^^'
Je tiens quand même à citer le site Mylene.Net qui m'a beaucoup aidé dans mes recherches notamment pour la comparaison avec le poète :').

 
Publié par 1505 7 2 le 25 octobre 2014, 00:34.
 

Vos commentaires

Tivainui Il y a 10 mois à 06:28
104 2 Tivainui Merci à toi, pour cette traduction, depuis peux je suis à écouter ces paroles, qui me fond vivre avec bc plus d'amour dans ma vie. Depuis 2jours j'ais perdu mon amie qui cest battu avec amour. Tivainui
Caractères restants : 1000