Facebook

 

Paroles de la chanson «Spectres» (avec traduction) par Avantasia

The Mystery of Time -A Rock Epic-
0 0
Chanteurs : Avantasia

Paroles et traduction de «Spectres»

L'histoire de cette album commence dans une vieille ville anglaise lors de l’ère Victorienne et rejoint un jeune scientifique agnostique du nom d’Aaron Blackwell qui se trouve forcé d’explorer les cohérences du temps, Dieu et la science ; déchiré entre la croyance dans sa conviction professionnelle, son intuition spirituelle, l’amour et un bureau d’occultistes scientifiques. L'histoire se suivra avec ses notes de son carnets comme explications de chaque morceau de l'album.
_________
« Cher Seigneur, qu’est-il devenu de cette vieille petite ville originale lorsque je suis venu pour la connaître ?
Tout est laissé si différent dans cette froide nuit d’hiver.
Serait-ce cet esprit des temps tant évoqué ?
M’inciterait-il un jour à considérer cette nuit comme pure fiction de mon imagination ?
Des ombres, des silhouettes de spectres proviennent de partout et en un clin d’œil, ils disparaissent.
Je ne sais pas si c’était un acte audacieux, une folie ordinaire ou peut-être juste une réflexion de philanthrope mais après une intervention rusée, les formes sinistres semblaient apprécier le fait qu’elles avaient perdu toute trace de leur victime.
Et avant que je puisse demander, le vieil homme avait disparu ainsi comme l’étrange chasseur.
Et tout ce qui restait était cette petite note qu’il avait glissé dans ma main, avec le nom d’une rue dessus.
J’étais sans voix, mais peu importe comment la rencontre me semblait irréelle, je ne pouvais pas avoir rêvé de cela… »

(Aaron Blackwell:)
________
Though the shimmer on this cold alley paving
A travers le miroitement du pavage de cette allée froide,
See the moonshine painting the ground
Je vois le clair de lune peindre le sol,
Cobble stones keeping tales that remain untold
Les pavés gardent les contes qui restent indicibles,
More than ages old
Plus que les âges anciens,

Brewing mist like a shroud on the damp floor
La brume brasse comme un linceul sur le sol humide,
Hear it whisper lucidity away
J’entends le murmure de la lucidité au loin,
Ornate cold is the kind of these strests tonight
Le froid orné et le genre de ces rues ce soir,
The void is taking hold
Le vide s’installe,

Make haste as the wind's getting colder
Je me hâte puisque le vent se refroidit,
It's chasing the dreamer away...
Il chasse le rêveur au loin…

Wide open minds will divine without reason
Les esprits de la volonté divine sont grands ouverts sans raison,
Cold is the night as you're braving the gale
Froide est la nuit comme tu traverses la tempête,
Wide open eyes
Les yeux grands ouverts,
A spectre is breezing through a moonlit sky
Un spectre est gelé à travers un ciel lunaire,

See them guises on the prowl, what a show !
Je vois ces apparences rôder, quel spectacle !
Feel them shadows drag you into a nightmare
Je ressens les ombres que tu fais glisser dans un cauchemar,
To the melody of which you don't know
Vers la mélodie de ce que tu ne sais pas,
If it's really there
Si elle était vraiment là,

(Science et Zeitgeist* :)

Dance in the gloom, dance in the gloom
Danse dans l’obscurité, danse dans l’obscurité,
Every move is a step to your tomb
Chaque mouvement est un pas vers ta tombe,
We're the machine that's gonna make you dream
Nous sommes la machine qui te fait rêver,
Phantasmagoria...
La fantasmagorie,

(Blackwell :)

Time flies from the space of an hour
Le temps passe vite en l’espace d’une heure,
Telling tales in the poorhouse they say...
Il raconte les récits dans l’hospice qu’ils disent…

Wide open minds will divine without reason
Les esprits de la volonté divine sont grands ouverts sans raison,
Cold is the night as you're braving the gale
Froide est la nuit comme tu traverses la tempête,
Wide open eyes
Les yeux grands ouverts,
A spectre is breezing through a moonlit sky
Un spectre est gelé à travers un ciel lunaire,

(Blackwell :)

Wide open minds will divine without reason
Les esprits de la volonté divine sont grands ouverts sans raison,
Cold is the night as you're braving the gale
Froide est la nuit comme tu traverses la tempête,
Wide open eyes and a spectre is breezing
Les yeux grands ouverts et un spectre sont gelés,
Cold is the night as you're braving the gale
Froide est la nuit comme tu traverses la tempête,
Wide open minds - once upon a moonlit night...
Les esprits grands ouverts – il était un fois lors d’une nuit lunaire…

 
Publié par 24488 7 4 3 le 3 décembre 2014, 00:12.
 

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000