Facebook

 

Paroles de la chanson «82588» (avec traduction) par The Dillinger Escape Plan

Ire Works
0 0
Albums : Ire Works

Paroles et traduction de «82588»

82588

Fallen angel how you've changed
Poison runs through your veins
You were never a saint but now you're a sin
Spoiled rotten from within
Who clipped your wings so useless?
Cut them yourself?
Chewed off your own?
Good thinking
You were coming apart and I thought I could help you
Through the fever
Not the first one
Not the last one
I'm not sorry for you
I remember a time when everything that you knew I thought I already knew in my mind
And I thought you knew the same
I know the truth with set you free
Cracked and crazy baby

Ange déchu, comme tu as changé.
Le poison coule dans tes veines,
Tu n'as jamais été un saint mais maintenant tu es un péché,
Une dépouille pourrie de l'intérieur.
Qui a taillé tes ailes si inutiles ?
Les as-tu coupées toi-même ?
Les as-tu déchiquetées ?
Bien pensé.
Tu es tombée en morceaux et je pensais pouvoir t'aider,
A travers la fièvre.
Ce n'est pas la première fois...
Ni la dernière.
Je ne suis pas désolé pour toi,
Je me souviens le temps où tout ce que tu savais, je le savais également,
Et je me savais que tu pensais la même chose.
Je suis au courant de la vérité avec laquelle tu te libères.
Bébé stupide et fou.

__________
Explications :

Le titre est assez incompréhensible, il ne semble pas y avoir d'équations cachées dans l'album qui aient un rapport avec le nombre "82588" ou un quelconque rapport avec une suite (comme chez Tool par exemple).
Cependant, après quelques recherches, j'ai finis par trouver sur la banque de données officielle des composés chimiques nommée "ChemSpider" que l'ID "82588" faisait référence au composé de "3-[(2S)-2-Pyrrolidinyl]pyridine" qui n'est d'autre que la Nicotine, composé provoquant la dépendance physique.
Les paroles parlant principalement d'un personnage s'étant condamné lui-même après plusieurs avertissements de la part du narrateur ("D'où la phrase : "Ce n'est pas la première fois... Ni la dernière.") la Nicotine serait alors une métaphore démontrant que quelque chose rendait "l'ange déchu" dépendant.
La dernière phrase du texte "Cracked and crazy baby" peut éventuellement faire référence au crack (cocaïne) pour désigner un personnage drogué qui aie fini par rechuté dans quelque chose qui le rendait encore plus dépendant pour enfin lui nuire.

 
Publié par 3911 5 2 1 le 8 juin 2015, 19:00.
 

Chansons similaires

Aucun résultat

Vos commentaires

Aucun commentaire pour le moment

Caractères restants : 1000