Facebook

 

Paroles de la chanson «Powderfinger» (avec traduction) par Neil Young

Rust Never Sleeps (1979)
4 0
Chanteurs : Neil Young
Voir tous les clips Neil Young

Paroles et traduction de «Powderfinger»


Powderfinger

Doigt-de-poudre

Look out, Mama, there's a white boat coming up the river
Regarde, Maman, il y a un bateau blanc qui remonte la rivière
With a big red beacon, and a flag, and a man on the rail
Avec une grande balise rouge, et un pavillon, et un homme sur le bastingage.
I think you'd better call John
Je crois que tu devrais appeler John
Because it don't look like they're here to deliver the mail
Parce qu'ils n'ont pas l'air d'être venus livrer le courrier
And it's less than a mile away
Et il est à moins d'un mile
I hope they didn't come to stay
J'espère qu'il n'a pas l'intention de rester
It's got numbers on the side and a gun
Il y a des chiffres sur la coque et un canon
And it's making big waves
Et il fait de grandes vagues.

Daddy's gone, my brother's out hunting in the mountains
Papa est parti, mon frère est à la chasse dans les montagnes
Big John's been drinking since the river took Emmy-Lou
Le Grand John n’arrête plus de boire depuis que la rivière à emporté Emmy-Lou
So the Powers That Be left me here to do the thinkin'
Ainsi le Destin m'a laissé seul pour décider
And I just turned twenty-two
Et je n'ai que 22 ans
I was wondering what to do
Je me demandais ce que je devais faire
And the closer they got
Et plus ils approchaient
The more those feelings grew
Plus ces questions me rongeaient.

Daddy's rifle in my hand felt reassuring
Le fusil de Papa dans ma main me rassure
He told me: Red means run, son, numbers add up to nothing.
Il m'a appris: Rouge veut dire fuir, fils, les chiffres ne représentent rien.
But when the first shot hit the docks I saw it coming
Mais quand le premier tir à touché le quai j'ai su ce qui arrivait
Raised my rifle to my eye
J'ai levé mon fusil et j'ai visé
Never stopped to wonder why
Je me demande encore pourquoi
Then I saw black
Alors tout est devenu noir
And my face splashed in the sky
Et mon visage a explosé dans le ciel.

Shelter me from the powder and the finger
Protège-moi de la poudre et du doigt
Cover me with the thought that pulled the trigger
Recouvre-moi de la pensée qui a appuyé sur la gâchette
Think of me as one you'd never figured
Pense à moi comme à celui dont tu n'aurais jamais cru
Would fade away so young
Qu'il serait parti si jeune
With so much left undone
Avec tellement de choses à faire encore
Remember me to my love
Rappelle-moi à ma bien aimée
I know I'll miss her
Je sais qu'elle va me manquer

__________

Sur un air de Folk-Rock puissant, Neil Young nous conte une épopée digne du Far-West dans la pure tradition américaine.
Pourtant il est resté évasif sur le sens de cette chanson, volontairement.
Quel est ce danger qui approche du jeune homme sous la forme d'un bateau blanc, qui sont ces hommes à bord? Soldats, voleurs, marchands d'armes, dealers? Le jeune homme aurait besoin de l'aide de ses proches, mais il est abandonné seul face au danger, il ne peut compter que sur lui-même pour faire ses choix.
Trop jeune. Il n'est pas prêt. Alors qu'il s’apprête à y faire face, empli d'angoisse et de questions, son fusil lui explose au visage. Ou bien reçoit une balle...
Pour moi, ce que Neil Young décrit ici sous forme de métaphore, c'est la plongée d'un jeune homme dans la drogue, l'isolement, le manque de soutien et l'overdose, le shoot fatal qui l'emporte. Je pense à Danny Whitten quand je l'écoute, je pense à la période CSNY quand la drogue était trop présente autour de Neil.
Mais on peut aussi la lire autrement, d'autres dangers menacent une jeunesse livrée à elle-même et mal préparée à affronter la vie. Toujours d'actualité.

Ecrite en 1975, Neil Young avait donné cette chanson au groupe Lynyrd Skynyrd. Mais Ronnie Van Zant s'est tué en 77 dans un accident d'avion sans l'avoir enregistrée. Neil Young choisit de le faire avec Crazy Horse pour Rust Never Sleeps en 1979. Reprise de très nombreuses fois, elle est devenue un grand classique du rock.

 
Publié par 6516 7 3 1 le 19 juin 2015, 00:16.
 

Vos commentaires

Billenplum Il y a 1 an(s) 5 mois à 13:16
6516 7 3 1 Billenplum Je comprends mal le choix d'avoir illustré ce titre par une version acoustique que Neil Young n'a pratiquement jamais jouée. C'est plutôt un collector réservé aux fans. La version originale avec Crazy horse est dispo sur de nombreux sites, elle a une tout autre dimension, je vous conseille d'aller y jeter une oreille. ;)
Caractères restants : 1000