Paroles officielles de la chanson «Les Heures Passees» : Michel Jonasz

Compositeurs : Michel Jonasz
Auteurs : Michel Jonasz
Chanteurs : Michel Jonasz
Éditeurs : Musique Des Anges
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Les Heures Passees"

Je voyais briller les lumières d'une ville
J'entendais la voix du silence
Elle disait tu sais c'est pas difficile
Quand il arrive tout commence

C'était une attente c'était un exil
C'était le besoin d'une présence
Les heures passées sans amour sont inutiles
J'attendais que passe mon enfance
Les heures passées sans amour sont inutiles
Les heures passées sans amour sont inutiles
J'attendais que passe mon enfance

Une femme dans la nuit au loin se profile
Par une fenêtre éclairée
Sur un mur de pierre l'ombre fragile
De deux amants enlacés

Ils vivaient sans doute leur première idylle
D'une attente la récompense
Les heures passées sans amour sont inutiles
Ils vivaient la fin de l'enfance
Les heures passées sans amour sont inutiles
Les heures passées sans amour sont inutiles

Et j'étais cet homme cette silhouette furtive
C'était moi qui embrassait
C'était sur ma bouche en cette seconde fictive
Que des lèvres inconnues se posaient

Il s'allume un jour comme s'allume une ville
Me disait la voix du silence
Les heures passées sans amour sont inutiles
J'attendais que tout commence

Les heures passées sans amour sont inutiles
Les heures passées sans amour sont inutiles
Les heures passées sans amour sont inutiles
J'attendais que tout commence

 
 


Facebook