Paroles officielles de la chanson «Dans Le Bendo» : Mz

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Dans Le Bendo"

J’veux les mêmes baskets que mes grands frères pour la rentrée
J’représente mon block même dans la cour de récré
À chaque retour d’vacances quand on m’demande où j’étais
J’réponds “j’suis resté au quartier, j’ai squatté Paname tout l’été”

Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)
Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)
Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)
Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)

J’suis dans le block, avec dans le froc quelques blocs
Passe me voir un d’ces quatre que j’débloque
La routine me tue, la police fait zouker l’bitume
Moi devant l’OPJ j’m’appelle têtu
Les gosses me trouvent chaud
J’rejoins mon bébé qui m’trouve chou
Pas tellement quand j’sors mon machin
Sur la file de gauche, sans l’code de la route
J’roule, j’laisse mes problèmes à demain
Et direction le bendo, bien avant l’époque de la Nintendo
Bien avant les Totally Spies j’suis space
J’ai le sang chaud, j’joue pas au paintball
Les petits me prennent pour exemple, mais par exemple
J’m’énerve pour un rien, alors qu’j’ai pas raison
C’est les voisins qui s’plaignent, les négros qui pèsent
Disons que j’ai pas voulu faire leur connaissance
Ils veulent faire la même coupe que moi pour la rentrée
Ils représentent mon block même dans leurs cours de récré
À chaque retour d’vacances quand on m’demande “où t’étais ?”
J’taffais ma musique pour espérer sortir tous les petits du quartier
Hors du bendo

Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)
Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)
Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)
Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)

J’ai d’la white, j’veux m’en débarrasser
J’te cache pas qu’elle est coupée
Et j’ai d’la caille, j’crois pas qu’tu voudrais la goûter
J’mets des douilles, pas cher elle m’a coûté
J’suis posé au lice-dé, avec Chavo
Y’a d’la te-car, on prépare les coups, j’ai pas le temps
J’dois faire des sous, questions de keufs, j’m’en bats les couilles
Jack dans la ‘teille de Coca corsée
Liasse dans ma poche que j’vais dépenser
J’vis la street tous les jours sans forcer
Neuf milli’ pour les faire danser
J’roule, j’fais des tours de pâté
Rues Albert, Oudiné, Regnault
J’mate le gros boule de toutes ces tasses-pé
Joint d’peufra et mes niagas sont dépassés
Dans l’bendo comme dans l’rap
Et si ça marche pas, on s’inquiète pas
Pas comme tous ces rappeurs thos-my
Moi j’gère les flows comme la coke et les quettes-pla
On est dans l’bendo (bendo)
Avec les tasses-pé du bendo (bendo)
Davidson est dans le bendo (bendo)
KDB Zik est dans le bendo (bendo)

J’veux les mêmes baskets que mes grands frères pour la rentrée
J’représente mon block même dans la cour de récré
À chaque retour d’vacances quand on m’demande où j’étais
J’réponds “j’suis resté au quartier, j’ai squatté Paname tout l’été”

Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)
Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)
Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)
Dans le bendo (dans le bendo)
J’suis dans le bendo (j'suis dans le bendo)

Plus la compèt’ est malsaine, plus j’l’aime
J’te nique ta mère comme Joey et Kool Shen
Au tieks les arracheurs de chaînes
Rêvent tous les jours de croiser la route à 2 Chainz
Khalifa ferait l’bonheur de mes dealers
Mayweather de mes braqueurs
Ça pue la merde dans l’secteur
Pour ça qui m’faut du biff pour fuir le secteur
Même ton producteur sait qu’c’est nous les meilleurs
MC cesse de jouer les haters
J’rentre dans le game, l’index est calé sur trigger
Le canon pointé vers ces rappeurs
Depuis bébé dans le bendo
J’suis dans le block avec Ousmane et Dembo
Torse velu, barbu, à la Kimbo
Ta pute me guette, j’me la pète comme une bimbo
On vit dans l’ghetto, on est sortis très tôt
On a vendu de la dope, on n’est pas des mythos
Les keufs prennent en photo mes potos
Mais la zone on contrôle comme Dikembe Mutombo
On sait que dans l’tieks j’me sens comme dans un tank
Comme dans la shnek de la sœur à ta tante
Le Diable autour d’nous tourne et les fantômes me hantent
J’suis dans le bendo qu’il neige ou qu’il vente

 
 


Facebook