Paroles officielles de la chanson «Un Noir Tue Un Autre Noir» : Mz

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Un Noir Tue Un Autre Noir"

Les embrouilles se font en silence j'ai entendu du bruit dans le bendo
Pose dans la street encore la galère d'un autre negro
L'avenir appartient au bébé pas à ces jeunes qui meurent tôt
Lumière sur le ghetto un ange il est mort donc adios
Ouin Ouin les daronnes en pleurent les gars ruminent la vengeance en cœur malgré leur peurs
Une story de rotka de nesbi de respect pour le coupable t'es mort comme un acteur
Qu'est-ce que tu veux que j'te plaigne j'te connais pas moi mon ambiance est bonne
J'ai lu ton histoire dans les faits divers en petit caractère ils s'intéressaient plus à Chris Brown
Même les bastos que t’as voulu gérer diront
Paix à son âme il est mort comme un bon pote
Qu'est-ce que tu veux que j'te plaigne j'te connais pas moi mon ambiance est bonne

Au fond de ma rue un noir tue un autre noir
Vroum skurr paw paw il n'a eu le temps de rien voir
Une mère verse des larmes son fils est recouvert d'un drap blanc sur le trottoir
Nos vies sont des tragédies tout le monde y laisse son âme à la fin de l'histoire
Va tej ton gun ce soir c'est fun
L’ambiance est bonne et je n'ai pas envie de run
On a tous des pompes glock dans les caves des blocks de nos cités HLM
Block contre block sortent les glock et dialoguent dans le langage du bang bang

Dans leurs cours d'histoires ils nous disent pas comment ils ont pillé le peuple noir
Dans le journal ce soir ils ne parleront surement pas de la mort de ce jeune noir
Leurs mépris envers moi et les miens ont fait de moi ce noir aux idées noires
Noir c'est noir il n'y a plus d'espoir pourtant je continue d'y croire
Je vis dans le ghetto depuis l'époque de la Nintendo où errent les fantômes d’anciens morts d'overdose
Ici les kho protègent leurs dos leurs bandes et leurs bendo
Pour te buter les negros cadreront leurs penos pour te shooter les negros ne feront pas de air ball
Qui tue par le bang bang meurt par le bang bang negros c'est la même merde de Paname à Harlem de Compton à Marseille aux 4 coins de la planète vrai negre repose en paix..
Au fond de ma rue un noir tue un autre noir
Vroum skurr paw paw il n'a eu le temps de rien voir
Une mère verse des larmes son fils est recouvert d'un drap blanc sur le trottoir
Nos vies sont des tragédies tout le monde y laisse son âme à la fin de l'histoire
Va tej ton gun ce soir c'est fun
L’ambiance est bonne et je n'ai pas envie de run
On a tous des pompes glock dans les caves des blocks de nos cités HLM
Block contre block sortent les glock et dialoguent dans le langage du bang bang

 
 


Facebook