Paroles officielles de la chanson «Chabada» : Zoufris Maracas

Compositeurs : Vincent Allard
Chanteurs : Zoufris Maracas
Auteurs : Vincent Sanchez
Arrangeurs : Francois Causse
Éditeurs : Un Week End A Walden, Raoul Breton Editions
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Chabada"

Quand je suis planqué dans mes montagnes
Ô soleil ô pays de Cocagne
Que les jolies filles me passent sous l’nez
Pourquoi donc veux-tu que j’aille bosser ?

Quand je suis couché dans mes montagnes
Que les jolies filles dansent sous les pagnes
Toi tu voudrais que je sois matin
J’te remercie mais j’ai besoin de rien

Ô pays de Cocagne
Ah et dire que tu es au bagne
Moi Ô pays de Cocagne
J’ai pas besoin de ton champagne

Quand je vais m’laver dans mes montagnes
Que je butine les seins de ta femme
Je vois pas pourquoi tu es vexé
Dans la vie aussi faut partager

Quand je vais manger dans mes montagnes
Tous les bons produits de ta campagne
Des fois j’pense à toi dans ta BM
En train de t’empiffrer d’OGM

Ô pays de Cocagne
Ah et dire que tu es au bagne
Moi Ô pays de Cocagne
J’ai pas besoin de ton champagne

Quand je vais dormir dans mes montagnes
Dans mes rêves je vais en Espagne
Sous une petite forêt d’oliviers
J’aperçois une source et un figuier

Des fois je m’demande à quoi tu rêves
Je me dis qu’en songe tu dois faire grêve
Que tu dois insulter ton patron
Qui te fait travailler comme un con

Si te prend l’envie de nous rejoindre
Que sur ton corps nu tu souhaites peindre
N’attends pas que je t’aies invité
Tiens voilà l’adresse tu peux y aller

Quand tu s’ras planqué dans tes montagnes
Ô soleil ô pays de Cocagne
Que les jolies filles te pinceront l’nez
Tu n’retourneras jamais bosser

Ô pays de Cocagne
Ah et dire que tu es au bagne
Moi Ô pays de Cocagne
J’ai pas besoin de ton champagne

Mais comme on sait jamais à qui on a à faire et à qui on s’adresse !

Si tu viens m’faire chier dans mes montagnes
Que tes policiers menacent ma femme
Qu’ils lèvent la main sur mes enfants
Je zigouillerai ton président

 
 


Facebook