Paroles officielles de la chanson «Pacifique» : Zoufris Maracas

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Pacifique"

Y’a qu’à danser
La mer nous donne du poisson
Y’a qu’à danser
Les femmes nous donnent des enfants
Y’a qu’à danser
Z’ étoiles nous guident dans l’océan
Y’a qu’à danser
Et regarder passer le temps

Sur une ile du Pacifique
La nuit leur donna deux enfants
Un curieux et un sympathique
Qui écoutait passer le temps

Le premier toujours en retard
L’autre debout tous les matins
Le premier a pris la guitare
L’autre étudia politicien

L’inspiré resta au village
Y devint simple musicien
Le pressé partit en voyage
Pour se faire oublier des siens

L’a étudié 10 ans l’université
L’a étudié comment on manage les gens
L’a étudié comment marche la planche à billets
L’a fait un petit coup d’Etat, monter son p’tit gouvernement

Y’a qu’à danser
La mer nous donne du poisson
Y’a qu’à danser
Les femmes nous donnent des enfants
Y’a qu’à danser
La canne à sucre nous fait le rhum
Y’a qu’à danser
Et regarder passer le temps

Sur une ile des tropiques
Un jour déboula les gendarmes
Pour nous dire d’un air tragique
Dégagez-moi toutes ces cabanes

Faut pas faire chier gendarmes
Faut nous laisser danser
Faut pas faire chier gendarmes
Ça c’est la plage où on est né

Le gendarme il voulait rien savoir
L’a appliqué le règlement
Il a sorti son arme
Dézingué la moitié des gens

Y’a qu’à chanter y’a qu’à danser
Y’a plus personne pour danser
Y’a qu’à jouer y’a qu’à aimer
Y’a plus personne pour aimer

Le fréro le musicien
Sachant son frère politicien
Au bureau de ce dernier
Se rendit d’un pas décidé

Le pressé que deviens-tu ?
Sais tu qu’au village on nous tue ?
Qu’on fout le feu à nos cabanes
Qu’on nous empêche de vivre nus

Mon fréro mon fréro
Comprend de par ma position
Mon fréro mon fréro
Je suis chef des institutions

Et vois-tu cher ami
Si les gens savaient d’où je viens
Bien vois-tu cher ami
Je ne serais plus politicien

C’est pourquoi cher monsieur
J’ai donné l’ordre d’évacuer
Sans attendre dans la nuit
Les gens de l’ile où je suis né

Mon fréro dit le musicien
Tu t’es perdu dans tes papiers
Toi qui n’a jamais su nager
Tes yeux semblent s’emplir de larmes
Je m’en vais te laisser te noyer

Sur une île du Pacifique
La mort reprit les deux enfants
L’un heureux de sa musique
L’autre rongé par ses tourments

Y’a qu’à danser
La mer nous donne du poisson
Y’a qu’à danser
Les femmes nous donnent des enfants
Y’a qu’à danser
Z’ étoiles nous guident dans l’Océan
Y’a qu’à danser
Et regarder passer le temps

 
 


Facebook