Paroles officielles de la chanson «Repenti» : Renan Luce

Chanson originale : Repenti
Compositeurs : Renan Luce
Auteurs : Renan Luce
Chanteurs : Renan Luce
Éditeurs : Les Editions Repenties, Universal Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Repenti"

Des spaghettis, de la sauce tomate
Dans la banlieue nord de Dijon.
J'ai choisi la voie diplomate,
Qui m'a évité la prison.
Ca fait vingt ans que je me cache,
Et je pensais vivre bien moins.
Le FBI remplit sa tache,
La protection d'un témoin.

Repenti
J'ai trahi

J'aurais bien pu casser des pierres
Au pénitencier du Texas.
Mais je me finis à la bière,
Dans un PMU bien moins classe.
Tous les soirs on remplit mon verre
Et on rigole, on me salie
Quand je raconte les tours de verre
Ma vie à Little Italy.

Repenti
J'ai trahi

Mafioso jusqu'au bout des ongles
J'suis devenu le pochetron du coin,
Quand les hommes de main de mon oncle
Recherchent Tony les Deux Poings.
Dans les premiers mois de ma planque
J'ai cru qu'ma vie serait la même
En recréant ce qui me manque
De ma Sicile américaine.
J'ai aidé quelques connaissances,
Dans leurs querelles de voisinage.
Deux trois corps imbibés d'essence,
Quelques accidents de ménage.

Repenti
J'ai trahi

Mafioso jusqu'au bout des ongles
J'suis devenu le pochetron du coin,
Quand les hommes de main de mon oncle
Recherchent Tony les Deux Poings.
Et mes p'tits voisins, des frère et soeurs,
Me montraient leur carnet de notes
Je rencontrais leurs professeurs
Et prélevais quelques quenottes.
Mais aujourd'hui je suis trop vieux,
Je m'occupe de mes hortensias.
C'est étrange comme ils poussent mieux,
Qu'ai-je bien pu donc enterrer là ?

Repenti
J'ai trahi

Dans les fourrées, quelque chose bouge.
J'aperçois l'ombre d'un sniper.
Sur ma poitrine, une lumière rouge.
Je t'attendais, je n'ai pas peur.
Qu'on m'allonge sur mon lit
Sur mon coeur, une fleur d'hortensia.
Je vais revoir le Stromboli,
Je vais oublier la Mafia.

Repenti
J'ai trahi
Repenti
J'ai trahi

 
 


Facebook