Paroles officielles de la chanson «Tu Peux Bien Croire En Ton Etoile» : Jean Schultheis

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Tu Peux Bien Croire En Ton Etoile"

Des coups au cœur, des coups bas
Des coups fourrés, des coups qui font mal
T’en prendras pas mal
La vie c’est jamais banal
Ça cogne au cœur et ça fait très mal
D’amour en aval

Tu peux cueillir les fleurs du mal c’est pas mal
Et te pourrir jusqu’à la moelle
Tu peux bien croire en ton étoile au final
Tant pis pour toi si tu t’étales

Des coups au cœur des coups bas
De l’amour fou, de l’amour qui fait mal
T’en auras pas mal
L’amour c’est jamais normal
Ou t’en crèves ou tu restes bancal et c’est demi mal

Crois-moi tu seras toujours seul à fond de cale
L’âme en cavale et les mains sales
Tu peux bien croire en ton étoile au final
On te recale
On te recale

Si tu t’imagines tenir ton destin au creux de tes mains
Alors continue mais souviens toi bien de ces mots anciens
Tu ne sauras ni le jour ni l’heure

J’ai beau jeu de te dire ça
Parce que vois-tu, moi, je suis comme toi
Malgré tout j’y crois
La vie c’est jamais banal mais je m’accroche et je me trimballe
D’amont en aval

Les coups au cœur, les coups fourrés qui font mal
Je suis comme toi, je les avale
Mais je les rends intérêts et capital
Foi d’animal
Foi d’animal

Et comme toi, je cours,
Je cours vers l’avant, droit sur le néant
Un peu de bonheur et j’oublie l’heure, les coups et la peur
Mais t’en fais pas la vie n’oublie pas

À l’heure de l’amour-métal on est beaucoup trop sentimental
Mais c’est demi-mal

Les coups au cœur, les coups fourrés qui font mal
Crois-moi on en prendra pas mal
On peut bien croire en notre étoile au final
C’est le vent qui souffle dans les voiles

Des coups au cœur, des coups bas
Des coups fourrés, des coups qui font mal
T’en prendras pas mal

La vie c’est jamais banal, ça cogne au cœur et ça te trimbale
D’amont en aval

Des coups au cœur, des coups bas
Des coups fourrés, des coups qui font mal
Crois-moi t’en prendras pas mal

La vie c’est jamais banal
Ça cogne au cœur et ça te trimbale souvent d’amont en aval

Des coups au cœur, des coups bas
Des coups fourrés, des coups qui font mal
Crois-moi t’en prendras pas mal

 
 


Facebook