Paroles officielles de la chanson «1998» :

Albums :

Paroles officielles de la chanson "1998"

Une gloire que les moins de 20 ans peuvent méconnaître
Le peuple jetait la joie par les fenêtres
Les CRS portaient des guirlandes
On sautait du Vélodrome à Gerland
Un jour de paix parti du 93
Avant y’avait que la boxe et ni le choix
Fallait y croire, bleue fut l'étoile
Que des bonnes poires
Et on l’a crié sur les toits
Le monde entier nous a remarqué
Le soir où Zidane a marqué

France 98 l’année où la joie nous rendit visite
C’était en
France 98 l’année où la joie nous rendit visite
Depuis…

Tous différents on sera jamais pareils
Mais on va rater sans avoir essayé
Trouver les raisons d’aimer son pays
À supposer que l’on puisse y cueillir
Nantes mon nom sur ta liste
Allons Marseille le long de Bordeaux
Accoster Lille, Lyon d’amitié,
Grimpons le Montpellier, ha kenavo
Sans match devenir enthousiasmant
Voir les jeunes comme tous ces diamant
J’attends des résultats tout à l’heure
Avant que les meilleurs n’aillent tous ailleurs

Refrain

Raconte ça à tes descendants
Ça faisait la fête avec deux cents francs
Luttons pour que les rapports sentent la vanille
Les plus grandes peines sont celles de famille
Allons dîner sans cracher dans la soupe
Trouver d’autres projets que tenir une coupe
Tous ensemble bien c’est ça qui était doux, non ?

Refrain

 
 


Facebook