Paroles officielles de la chanson «Terroriste» :

Compositeurs : Seguy Nicolas
Auteurs : Seguy Nicolas
Éditeurs : Warner Chappell Music France
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Terroriste"

Je ne sais plus quoi penser alors je réapprends à sentir
Les fossés s’accentuent, on a du mal à s'abstenir
De distiller nos idéaux en les croyant universels
Le créateur de l'univers sait que lui seul tient les ficelles
Pourtant les hommes en son nom se prennent souvent pour des dieux
Ils se jugent, ils se tuent, prônent l’amour par le feu
On sait souvent se féliciter de nos sursauts d'unité
Oubliant qu'on met de côté la moitié de l'humanité
Les questions de sécurité ne sont que des pansements
Si nos erreurs ne sont assumées, la terreur fera des enfants
Osons interroger les raisons de la colère
Combien de dommages collatéraux. de l'autre côté de la terre ?
Pour une ceinture d’explosifs, combien de drônes, combien de barils ?
Pour un attentat, combien de corps dans la Seine à Paris ?
La France a-t-elle besoin de suicide ?
Encore combien d'idées stériles d’auteurs, de dirigeants stupides ?
Encore combien d'électeurs qui ne se posent pas de questions ?
Encore combien de lecteurs prêts à cracher sur la nation ?
Les fruits de nos passions se comptent en nombre de victimes
Sachons remettre en question nos vérités assassines

L'intelligent théorise
Ses idées me terrorisent
Politicien terroriste
Bagdad est ta terre aussi
L'intelligent théorise
Ses idées me terrorisent
Politicien terroriste
Bamako est ta terre aussi

Je ne sais plus quoi chanter alors je réapprends à dire
Réussirai-je à m'ouvrir alors que je m’attends au pire
Nous dévalons la pente de la bêtise généralisée
La répression pour seule réponse, à quand un général à l'Elysée?
Analysez mais écoutez je vous en prie
Le monde s'est senti agressé, respectons son ressenti
Les caricatures ont fait mal avant le jour du massacre
La rupture est en stock, j'ai la tête dans le cul de sac
Je me sens seul sous des mains sales depuis le 11 Septembre
Les colonies de la modernité ne font que s'étendre
De l’Afghanistan a l’Irak, de la Lybie au Mali
Quelle protection ? Quelle propagation ? Quelle folie ?
Quelle justesse ? La justice ne se rend pas par les poings
Tant que l'on éduque sans apprendre on ne changera rien
Les graines de la terreur ont-elles poussé aux infos
Ou chez des familles brisées par des obus payés par nos impôts ?
Je suis Cabu, je suis Massoud, je suis musulman et juif
Je suis français, je suis fier, je suis ton frère et je suis triste
De chaque mort de chaque camp, de chaque flaque de chaque sang
Chaque absent est de trop et chaque parent parano
On flippe tous pour nos petits et petit à petit
En souhaitant les protéger on arme le fusil
Le doigt sur la gâchette est toujours plus proche qu’on ne le croit
Tu as le choix : meurs en martyr ou porte ta croix
Ce combat n est pas le mien et je n'en suis pas l'arbitre
Je m’envole vers des lendemains que la fraternité abrite
Je suis l’artiste, saurai-je prendre de la hauteur ?
La machine est enrayée, soyons son nouveau moteur !

L'intelligent théorise
Ses idées me terrorisent
Politicien terroriste
Tripoli est ta terre aussi
L'intelligent théorise
Ses idées me terrorisent
Politicien terroriste
Kaboul est ta terre aussi
L'intelligent théorise
Ses idées me terrorisent
Politicien terroriste
Alger est ta terre aussi
L'intelligent théorise
Ses idées me terrorisent
Politicien terroriste
Lhassa est ta terre aussi

 
 


Facebook