Paroles officielles de la chanson «Le Verrou» : Bastien Lallemant

Compositeurs : Bastien Lallemant
Auteurs : Bastien Lallemant
Chanteurs : Bastien Lallemant
Éditeurs : Lili Louise Musique
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Le Verrou"

Connais-tu celui qui sur ton jardin secret
Posera le verrou en condamnant l’accès
Qui du charme de ses armes les plus aiguisées
S’en fera le gardien comme d’un mausolée
Gare à celui qui passant là fait mine de s’y arrêter
Elles sont belles et juteuses les raisons qu’il avance
Pour faire de ton cœur fontaine de jouvence
En tout petit est écrit tout en bas de la page
Ce cœur est pris et ce jusqu’à la fin des âges
Gare à celui-là qui s’en approche, gare à la moindre anicroche

Combien sont-elles qui vont bientôt la bague au doigt
Et qui prennent du plomb pour de l’or à leur doigt
À l’anneau l’hameçon du pêcheur est bien fiché
Il ne lui tarde bientôt plus qu’à les ferrer
Et à mettre leur cœur à mariner ou bien cuire en fricassée

L’amour ainsi sommeille, et la belle endormie
Croit s’en remettre au temps dans sa robe de nuit
On dit de l’eau qui dort qu’elle est une ennemie
Nous savons de l’amour qu’il ne dort qu’à demi
Gare à celui qui passant là l’effleure à peine et le réveille
On ne pose sur un cœur pas longtemps de bâillon
Pour en taire les ardeurs l’envoyer par le fond
On ne fait pas d’un cœur qu’il se taise à jamais
On le croit muselé on le voit bouillonner
On le croit apaisé il devient feu follet
Gare à celui-là qui s‘en approche, gare à la moindre anicroche

Certaines même ne demandent pas mieux
Que de glisser lentement dans un écrin de peu
D’amour car après tout c’est pas si mal
On y laisse un peu moins de plumes, de son crin de cheval
On se contente du peu qu’il nous donne
Il se contente du peu qu’on lui donne

Connais-tu celui qui sur ton jardin secret
Posera le verrou en condamnant l’accès
Qui du charme de ses armes les plus aiguisées
S’en fera le gardien comme d’un mausolée

 
 


Facebook