Paroles officielles de la chanson «Boeing» :

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Boeing"

Jungle d'azur, de laine
Sans rochers pousse ton lichen
De lait
Que cache ton immensité ?

Bêtes de tôle — Mais lesquelles ?
Qui crient quand siffle le nickel
Au ciel
— C'est drôle ! — n'ont plus de densité.

Boeing, Boeing !
Et tes mouvements lents sont de majesté
Est-ce la faute de tes passagers indigestes
Si tu penches ?

Jungle embuée d'azur
Aux arbres pour passer l'ennui
Tant de têtes tes nuées eurent
Chimères !
Ces fantômes peuplent ta cité

Blanc jardin suspendu aux heures
Du jour Ta forêt de vapeur
A pris
Notre monstre électricité.

Boeing ! Boeing !
Et tes mouvements lents sont de majesté
Est-ce la faute de tes passagers indigestes
Si tu penches ?

Boeing, Boeing !
Et tes mouvements lents sont de majesté
Est-ce la faute de tes passagers indigestes
Si tu penches

Boeing ! Boeing !
À gauche, à l'Est
Enfin comme un vieil éléphant.

 
 


Facebook