Paroles officielles de la chanson «Ailleurs» : Mathieu Blanc Francard

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Ailleurs"

Putain d'chagrin qui s'ballade dans la tête
Comme l'air de rien
Qui s'envole de mes cigarettes
Devenir dans la nuit magicien et a faire disparaître
Quand elle promène mon coeur dans le sien
Passons ma peine et ses yeux dans ma tête
Avoir ou être comme l'étrange vaisseau qui m'emmène
Dans un ciel ou tout sans ira
Constellé de coma et de comète
Traîné par mon coeur qui se bat
Comment ça s'arrête tout ça

Ailleurs tout ce qui traîne de toi et moi, ces éclats
Ailleurs tout ce qui allait de soi, haut et bas
Ailleurs comme on laisse sa vieille douleur flotter au loin
Le chagrin s'en va le chagrin s'en vient
Je sers les poings

Putain d'matin, de semaine et d'année
Cet aérien, les lignes qu'on empreinte pour oublier
Tous les corps qu'on ne retrouve pas
Au fond des draps des crash, des tempêtes
Cette fanfare qui ne joue que toi
Comment ça s'arrête tout ça

Ailleurs tout ce qui traîne de toi et moi, ces éclats
Ailleurs tout ce qui allait de soi, haut et bas
Ailleurs comme on laisse sa vieille douleur flotter au loin
Le chagrin s'en va, le chagrin s'en vient
Je sers les poings

Les choses de la vie comme les vols de nuit finissent à
L'envers
Mon corps ne revient pas
Et on ne découvre le monde qu'on ne connaît pas
Tu vois ailleurs mon chagrin n'est plus le mien

Ailleurs tout ce qui traîne de toi et moi, ces éclats
Ailleurs tout ce qui allait de soi, haut et bas
Ailleurs comme on laisse sa vieille douleur flotter au loin
Le chagrin s'en va, le chagrin s'en vient
Je sers les poings

Ailleurs comme on laisse sa vieille douleur flotter au loin
Le chagrin s'en va, le chagrin s'en vient
Je sers les poings

 
 


Facebook