Paroles officielles de la chanson «La Pleureuse» : Debout Sur Le Zinc

Albums :

Paroles officielles de la chanson "La Pleureuse"

Je suis la femme agie
La femme délaissée
Enchaînée par la vie
Une femme hébétée
Je suis la femme de l’autre
Je ne suis pas la vôtre
Au quotidien sans faute
On m’appelle l’apôtre
Je suis la femme blessée
Qui ne se relève pas
Je suis la femme glacée
Celle qui compte ses pas
Je suis la femme voilée
Qui voile ses pensées
De la tête je suis inclinée
De la fête je suis évincée
Mais je suis la femme éternelle
Si jeune et si âgée
Du monde je suis la sentinelle
Oui je suis la femme si fatiguée
Je suis la femme assise
Qui ne réfléchit pas
Je suis la femme soumise
Celle qui compte ses pas
Je suis la femme douce
Doucement révoltée
Et murmurant je pousse
Le landau d’un (bébé)

Je suis la femme agie
La femme délaissée
Enchaînée par la vie
Une femme hébétée
Je suis la femme qui se tait
Qui en silence se déplaît
Qui tout bas sait qu’elle s’est
Laissée traversée par les années
Je suis la femme glacée
Qui mesure ses pas
Je suis la femme pressée, blessée
Sonnée par ces combats
Je suis la femme passive qui ne réfléchit plus
Je suis la femme soumise
Celle dont on ne veut plus
Oui je suis la femme qui se lamente
Personne ne le sait
Je suis la femme qui se tourmente
Mais on ne m’entend jamais
Je suis la femme aux mains jointes
Et je prie en silence
Pour qu'un jour ma plainte déchire le silence

Je suis la femme agie
La femme délaissée
Enchaînée par la vie
Une femme hébétée
Je suis la femme qui se tait
Qui en silence se déplait
Qui tout bas sait qu’elle s’est
Laissée traversée par les années

Je suis la femme coupée
Des hommes sans volonté
Je suis la femme décimée
Qui n’a pas décidé
Je suis la flamme vacillante
Qui s’agite dans le noir
Je suis l’adolescente
Quelle grande descente
Je suis la femme d’un soir
Qui ne se rappelle pas
Je suis la femme au miroir
Que l'on ne rappelle pas
Je suis la femme divorcée
La femme alternée
La femme déchirée
Envies et vies brisées

Je suis la femme trompée
Qui s’est trompée elle-même
De ma prison dorée
Je suis le blême emblème
Je suis la femme enceinte
De ses rêves, fidèle
Je suis la mère, la sainte
Je ne suis pas rebelle
Je suis la femme agie
Qui agie agira
De la femme je suis fille
Qui vécue revivra

 
 


Facebook