Paroles officielles de la chanson «Le Sang» : Daniel Lavoie

Chanteurs : Daniel Lavoie
Compositeurs : Laurent Guardo
Auteurs : Laurent Guardo
Éditeurs : Guardo Laurent, Abacaba
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Le Sang"

Ils brisèrent leurs ailes à la fin du mystère
A vouloir séduire la belle, faire reluire son regard
Seuls les nobles sangs pouvaient tenter leur chance
Mais pour caresser la belle, il fallait l’affronter

En combat singulier, au sabre ou à l’épée
Elle ne donnait qu’une leçon, la dernière sans remission

Si le sang boit le sang, la vie n’a plus de sens
Si le sang boit le sang, non vraiment plus rien n’a d’importance

Les nobles furent outrés de cette vaste hécatombe
Il fallait clouer la belle aux tréfonds d’une tombe

Ils se rendirent quérir un bel et noble sire
Tombeur de femmes et fine lame pour enfin la faire périr

Si le sang boit le sang, la vie n’a plus de sens
Si le sang boit le sang, non vraiment plus rien n’a d’importance

Mais entre ces deux-là, un grand courant passa
L’amour vibrait plus que fort, pourrait-il vaincre la mort

Un mystérieux parchemin croisa leur destin
L’expéditive demoiselle en perdit ses ailes
De son adversaire elle partageait le père
Dans leurs vifs vaisseaux coulait la meme rivière

Si le sang boit le sang, la vie n’a plus de sens
Si le sang boit le sang, non vraiment plus rien n’a d’importance

Brisera-t-elle son serment, faire rendre gorge aux nobles
Et bien laver dans le sang l’affront fait à sa mère
Délaissé dans la boue en raison de son rang
Son père ce noble salaud l’avait larguée lâchement

Si le sang boit le sang, la vie n’a plus de sens
Si le sang boit le sang, non vraiment plus rien n’a d’importance

Son frère retrouvé trancha le débat
Car malgré leur sang mêlé, elle fondit dans ses bras
Cet amour interdit fut entre tous béni
Il fut panacée du coeur et la haine s’évanouit.

 
 


Facebook