Paroles officielles de la chanson «L Impatience» : Laurent Viel

Compositeurs : Thierry Garcia, Laurent Viel
Chanteurs : Laurent Viel
Auteurs : Xavier Lacouture, Marie Nimier
Éditeurs : Abacaba
Albums :

Paroles officielles de la chanson "L Impatience"

Je n’étais rien et je me voyais tout
J’étais cellule, et je sentais seul
Graine sans terre, je languissais la boue
J’étais un arbre, je brûlais d’être ailleurs

J’étais poisson, il me manquait la mer
Déjà reptile, j’aurais voulu marcher
A quatre pattes, il me fallait les airs
J’avais des ailes et les mains me manquaient

J’étais un enfant, un être à inventer
Adolescent, un adulte en puissance
Je suis un homme encore insatisfait
Mais avec l’âge, j’apprendrais la patience

Je suis un mot qui reste sur sa faim
Une pensée en quête de discours
Fleur en plastique qui se cherche un jardin
Flirt d’un jour déguisé en amour

Je suis une terre qui rêve de la lune
Si j’étais lune, je guetterais Pluton
Une planète en guise de cellule
Je me bâtis moi-même ma prison

J’étais un enfant, un être à inventer
Adolescent, un adulte en puissance
Je suis un homme encore insatisfait
Mais avec l’âge, j’apprendrais la patience

Je connaitrai le prix de mes racines
Content de n’être que graine ou caillou
Ou grain de sable, une poussière infime
Bienheureux même de n’être rien du tout

J’étais un enfant, un être à inventer
Adolescent, un adulte en puissance
Je suis un homme encore insatisfait
Mais avec l’âge, j’apprendrais la patience

 
 


Facebook