Paroles officielles de la chanson «Ochoa» : Niska

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Ochoa"

La jalousie c'est pour les faibles
Crois-moi, j'te l'assure
Korozifu, hé
Les médias vont m'censurer

Si aujourd'hui j'prends le large
Je dois éviter les barrages
C'est vrai qu'mon fils il prend de l'âge
Les jours ils passent et j'vois les lâches

Les jaloux me jugent, veulent savoir c'que j'fais dans la tess
J'ai compris, j'ai plus le temps pour les paires de fesses
L'Afrique est en pleurs, y'a mon père qui m'appelle, Brazzaville
Toi tu penses que ici ça bibi juste pour s'vanter
On n'est pas gangsters, nous charognards
Qui peut te planter, qui peut te plomber ?
Ça vit tous les jours, bibi tous les jours
Les mecs d'à côté font les fous
Sont-ils jaloux qu'il y ait un four ?
Mais où sont les vierges ? Que des sagittaires
NS : Negro Deep, comme Martin Luther

Si aujourd'hui j'prends le large
Je dois éviter les barrages
C'est vrai qu'mon fils il prend de l'âge
Les jours ils passent et j'vois les lâches

Commencez à prier
Au cas où ça va tirer
Pour mes charos écroués
Avenue des peupliers
Quand j'dors la nuit
J'combats les démons de mes ennemis
Il est minuit et demi et j'ai mal à la vie

Second couplet, je découpe
Tu veux l'bénef tu la coupes
Igo, tu payes si tu touches
Ma bouche est ma meilleure cartouche
Des kilos de pilon, des kilos de zetla
Rimka aurait dû jeter par la fenêtre
Si tu veux percer le monsieur m'a dit :
"Korozifu, ne fais pas la quenelle"
J'encule le peuple, le monde entier
Mon meilleur ami c'est mon banquier
Moteur allemand sous l'avant-pied
J'vais investir dans la rre-pie
J'fume ma OG kush
J'compte mes liasses pendant ça Griselda dans la douche
Mama n'a pas le bac de lecture
Pourtant elle sait lire les factures
J'remercie le ciel encore
Il reste des bons hommes comme Gradur
Mais où sont les vrais ? Que des quiproquos
Si je pète le million, a ko ti na mboko

Si aujourd'hui j'prends le large
Je dois éviter les barrages
C'est vrai qu'mon fils il prend de l'âge
Les jours ils passent et j'vois les lâches

Commencez à prier
Au cas où ça va tirer
Pour mes charos écroués
Avenue des peupliers
Quand j'dors la nuit
J'combats les démons de mes ennemis
Il est minuit et demi et j'ai mal à la vie
Pré-refrain
Si aujourd'hui j'prends le large
Je dois éviter les barrages
C'est vrai qu'mon fils il prend de l'âge
Les jours ils passent et j'vois les lâches

Commencez à prier
Au cas où ça va tirer
Pour mes charos écroués
Avenue des peupliers
Quand j'dors la nuit
J'tombe dans les démons de mes ennemis
Il est minuit et demi et j'ai mal à la vie

Si aujourd'hui j'prends le large
Je dois éviter les barrages
C'est vrai qu'mon fils il prend de l'âge
Les jours ils passent et j'vois les lâches

 
 


Facebook