Paroles officielles de la chanson «Quidam» : Vald

Compositeurs : Robin Sandor Waiss
Chanteurs : Vald
Auteurs : Valentin Le Du
Éditeurs : Wati B Editions, Suther Kane Films, Mezoued Records
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Quidam"

Rien à foutre qu’il y ait des quidams qui dorment ici, quidams qui dorment ici
Quidams qui dorment ici, qu’il y ait des quidams qui dorment ici
Dis-moi qui est l’cador qui a d’énormes missiles
Qui a d’énormes missiles, ouais, qui a d’énormes missiles

Gère une fillette en Thaï
Même une p’tite qu’est sans faf', c’est plus discret sans blague
C’est qu’une minette sans famille, qui va crier "miskine" ?
Qui va crier "miskine" ? Ouais, qui va crier "miskine" ?
J’sais qu’ton désir grandit
Fais ton textile en Chine, même si les p’tits en chient
Y’a que le bruit d’l’usine qui maquille l’homicide
Qui maquille l’homicide, ouais, qui maquille l’homicide
Pour dix makis sauce spicy
Faut la paie d’Holyfield ou un prêt Cofidis
J’fais partie de la masse qui ne verra pas d’Genkidama, sans billet
J’décris la loi :

Rien à foutre qu’il y ait des quidams qui dorment ici, quidams qui dorment ici
Quidams qui dorment ici, qu’il y ait des quidams qui dorment ici
Dis-moi qui est l’cador qui a d’énormes missiles
Qui a d’énormes missiles, ouais, qui a d’énormes missiles

Faire exploser deux tours, c’est simple comme "Bonjour"
Yo, t’as le Bonjour du bien que tu peux voir d’en-dessous
Attention, attention, c’est pas qu’on se fout de nos gueules
C’est juste qu’on n'existe pas, "V, fixe-moi !" (Fixe-moi !)
Mais fixe quoi ? (Mais fixe quoi ?)
"Un pourcentage, un fou en classe, un bourge
Même un bout-en-train, quoi qu’il en soit un frelon plein d’amour,
Une vie remplace une autre
Y’a des pyramides, des psychiatries pour contrôler la faune
Et y’a toi… le plus quidam des quidams
Genre de salarié délicat qui taffe, qui taffe et fonde une famille
Ouais, mais sur l’argent d’l’héritage, sans ça, comment les mettre à l’écart
De la guerre et de la famine ? De la rue ou des coups d’Etat ?
T’es d’la merde, frelon, tu n’es rien, seule ta mère pleurera ton destin
Les autres s’en foutront qu’tu sois défunt, mais attendront ton testament
Moi, je rêve d’être président, de m’suicider sur grand écran
Je n’veux plus faire partie des gens, nan, même les gens n’en ont rien à foutre

Rien à foutre qu’il y ait des quidams qui dorment ici, quidams qui dorment ici
Quidams qui dorment ici, qu’il y ait des quidams qui dorment ici
Dis-moi qui est l’cador qui a d’énormes missiles
Qui a d’énormes missiles, ouais, qui a d’énormes missiles

Le quidam
Le quidam résiste, mais le quidam n’existe

 
 


Facebook