Paroles officielles de la chanson «Dieu Est Un Chanteur De Pop» : James Delleck

Compositeurs : Azul, James Delleck
Auteurs : James Delleck
Chanteurs : James Delleck
Arrangeurs : Camille Ballon
Éditeurs : Lili Louise Musique
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Dieu Est Un Chanteur De Pop"

- Bonjour Delleck, je suis Dieu
- Quoi ? T’es ça Dieu ?
Mais qu’est-ce que tu fais avec ta guitare ?
Oh non, j’en étais sûr…

Dieu est un chanteur de pop
Qu’en a rien à foutre des hommes
Dieu est un chanteur de pop
Amateur de fausses notes

T’as préféré laisser les lapins devenir carnivores
Préférant faire des chansons avec deux accords
Du soir au matin tes chers petits enfants se piétinent
Ton jardin s’est transformé en une jungle sanguine

Inferne doucement la fin se dessine
D’ailleurs Dieu c’est même plus toi mais un certain Zinedine
Dépêche-toi en bas faut du gros œuvre pas des rustines
Bientôt tes montagnes ne seront plus que des collines

Sans cœur tu nages en plein flower power
Ton seul bonheur c’est de faire des accords en do majeur
Si t’as le souffle divin mets-toi au saxophone
Mais range moi cette guitare tu seras jamais Lennon

Dieu est un chanteur de pop
Qu’en a rien à foutre des hommes
Dieu est un chanteur de pop
Amateur de fausses notes

Hé lâche ta gratte t’as du travail en retard
Tarde pas trop en bas on te traite déjà de salopard
Tes succulentes mélopées douces comme un coussin mammaire
Contraste avec l’enfer dans lequel nous on macère

Frénétique pendant qu’tu cherches ton parfait refrain
Les mauvaises herbes ont recouvert tous tes sacro-saints
T’as pas l’impression d’avoir laissé quelqu’chose sur le feu
Sept milliards de sapiens compte moins qu’ta Gibson 62

Tu t’es affalé dans une pétillante légèreté
Quitte à nous abandonner à notre humiliante liberté
Remarque t’as même pas su prendre soins des tiens
Regarde ton fils il a des trous dans les mains

Dieu est un chanteur de pop
Qu’en a rien à foutre des hommes
Dieu est un chanteur de pop
Amateur de fausses notes

Chez toi c’est psychédélique et celtico-lyrique
Et dire que c’est l’autre que tu traites de diabolique
Tu papillonnes d’étoiles en refrains fredonnes en remuant le bassin
Perfectionnes ton jeu aérien postillonnes en araméen

Espèce de Mika tu me mérites pas renvoie-moi sur terre
Que je leur dise de rien attendre de toi ni de tes émissaires
Tes mélodies sucrées amères nous ramènent à l’air glacière
Mais… t’es vraiment Dieu ou un intérimaire ?

Dieu est un chanteur de pop
Qu’en a rien à foutre des hommes
Dieu est un chanteur de pop
Amateur de fausses notes

 
 


Facebook