Paroles officielles de la chanson «Le Mort Vivant» :

Auteurs : Jeanne Cherhal
Éditeurs : Lili Louise Musique
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Le Mort Vivant"

Est-ce qu'il est mort
Ah non il bouge encore
Est-ce qu'il est vivant
Non plus vraiment

Regardez il tremble
Enfin il me semble
Ou peut-être est-ce la brise du dimanche
Qui fait palpiter sa manche
Son bras de cire
La foule en émoi
De loin l'aperçoit
Se piétine et même se bouscule
On sait bien que le ridicule
Ne tue pas les pires

Trois mots brouillés bafouillés chuchotés
C'est assez pour se faire acclamer
Trois mots pourris incompris mal traduits
Ca suffit

Est-ce qu'il est mort
Ah non il bouge encore
Est-ce qu'il est vivant
Non plus vraiment

La sénilité la servilité
La fertilité la haute fidélité
La dignité l'immensité
Tout un glossaire
L'amour dangereux s'en remet à dieu
Et slalome entre les virus et les hommes
Le mort-vivant aime la peine et la misère
Il serait temps de filer de lâcher
Et surtout de la fermer
Il serait temps d'arrêter de se faire acclamer

Est-ce qu'il est mort
Ah non il bouge encore
Est-ce qu'il est vivant
Non plus vraiment

Homme de pouvoir d'honneur et de gloire
Ta longévité on ne peut l'éviter
Ta calotte en berne et ton regard terne
Se consument à trop petit feu
Homme d'un autre âge vois-tu le ravage
Que ta parole distille
C'est l'humanité qui pourrait crever
Si elle adoptait ton style

 
 


Facebook