Paroles officielles de la chanson «Marla Singer» : Brav

Compositeurs : Dominique Comont
Chanteurs : Brav
Auteurs : Wilfried Barray
Arrangeurs : Rudolphe Barray
Éditeurs : Mind, Universal Music Publishing
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Marla Singer"

Je f’rais p’t’être mieux d’ plus y penser
Espérer un jour te voir
Au lieu d'm'arracher les cheveux
Je devrais plutôt te raser de ma mémoire
Mais rien à faire, chaque fois que j'essaye de t'oublier, j'échoue
Pour moi c'est toi la femme parfaite
Les autres elles n'aiment que les sous
Tout chez toi me fascine
Y'a que dans tes bras que je m'imagine
Les filles d'aujourd'hui sont bien trop faciles
Font l'amour, comme d'simples machines
Même si Papa prétend que je suis fêlé
Ou que Maman me jalouse
Marla, dis-moi où t'es, que je t'y retrouve

Je cherche le soleil au milieu de la nuit
(Marla où es-tu ? Je t'en prie reviens-moi...)
Je m'accroche à ce rêve, les deux pieds dans le vide
(Ai-je perdu la vue j’suis plongé dans le noir)
Je cherche le soleil au milieu de la nuit
Mais le silence... fait désormais bien trop de bruit

Tu ne me réponds jamais, dis-moi pourquoi ?
Que devrais-je comprendre derrière tout ça ?
Que je f’rais mieux d’lâcher l'affaire des fois
T’remplacer par une quelconque Eva ? Non
Rien à faire, aucune ne t'égale
Y'a qu'un seul soleil pour combien d'étoiles ?
Mon cœur n’a qu’ton nom à la bouche je l’avoue
Cet amour m'étouffe de malade
Donc les autres peuvent aller s’rhabiller
Mon seul souhait est de dire "nous"
S'il te plait, juste un signe
Et j’fais tout ce que tu voudras mon amour
J'aimerai ta mère s'il le faut
Mais parle-moi, je t'en prie, dis-moi :
Est-ce que ce sont les roses ou mes lettres qui te font fuir ?

Je cherche le soleil au milieu de la nuit
(Marla où es-tu ? Je t'en prie reviens-moi...)
Je m'accroche à ce rêve, les deux pieds dans le vide
(Ai-je perdu la vie j’suis plongé dans le noir)
Je cherche le soleil au milieu de la nuit
(Marla, Marla, Marla)
Mais le silence... fait désormais bien trop de bruit

Marla ne me laisse pas,
J'ai b’soin de savoir si il y a de l'espoir
J’foutrai le camp de ce trottoir qu’une fois
Qu’tu m’auras parlé même d’un regard
Rien à foutre qu'ils me disent fou
Et qu'autour de moi les gens rigolent
J'attendrai qu’te vienne le coup d’foudre
Quitte à traîner chaque fois qu'il pleut des cordes
Je devrais probablement tourner la page
Mais l’fou c'est celui qui rêve à haute voix
Le plus tragique dans toute cette histoire
C'est qu’les statues, bordel ça répond pas

Je cherche le soleil au milieu de la nuit
(Marla où es-tu ? Je t'en prie reviens-moi...)
Je m'accroche à ce rêve, les deux pieds dans le vide
(Ai-je perdu la vue j’suis plongé dans le noir)
Je cherche le soleil au milieu de la nuit
(Marla, Marla, Marla)
Mais le silence... fait désormais bien trop de bruit

Je cherche le soleil au milieu de la nuit
Je m'accroche à ce rêve, les deux pieds dans le vide
Je cherche le soleil au milieu de la nuit
Mais le silence... fait désormais bien trop de bruit

 
 


Facebook