Paroles officielles de la chanson «Jeu De Cette Famille» : Brav

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Jeu De Cette Famille"

Dans la famille Bravoure, j'aurais voulu le père
Celui qui ne connait pas le sien puisqu'il s'est fait la belle
Fils unique au parcours singulièrement complexe
La discipline des hommes d'Église a fait de lui un croyant plus que perplexe
Limite anarchiste solitaire, préfère perdre le combat que de faire marche arrière
Mauvaise pioche, la suite n'ira que de mal en pire
Pour s'en sortir, il sera forcé de prendre la mer à tout juste 14 piges
Un apprentissage qui enseigne
Que le comble des marins c'est se noyer dans un verre de Clan Campbell
Si il y a des raisons d'être caractériel, je comprends mieux d'où me vient cette colère éternelle

Je me fous bien où la route me mène
Je veux savoir d'où je suis parti

Dans la famille Bravoure, j'voudrais la grande sœur
Elle qui a vu sa mère se battre pour de grandes œuvres
Elle qui aurait pu saisir sa chance
Mais elle a tendance à croire que c'est un combat perdu d'avance
Elle sait qu'le monde est plus beau quand on s'aime
Elle est passé de la crise d'ado à celle de la quarantaine
S'il y a des raisons d'affronter la vie de manière si peu sereine
J'comprends d'où vient cette impression d'être seule face à moi-même
Refrain

Je me fous bien où la route me mène
Je veux savoir d'où je suis parti

Dans la famille Bravoure, j'aurais voulu l'aîné des fils
Génération U2, Bob Marley, Police
Stéréotype machiste qui s'la joue relou à tout va
Sauf que derrière chaque grande gueule se cache un opposé qui n'ose pas
Atteint, par le syndrome du rejet
Faire du mal aux autres avant que ce soit l'inverse semble le rassurer
Si il y a des raisons d'être aussi cruel, j'comprends mieux d'où m'vient cette méchanceté habituelle
Refrain

Je me fous bien où la route me mène
Je veux savoir d'où je suis parti

Dans la famille Bravoure, j'aurais voulu le second garçon
Orgueilleux sans fond, insociable avec mention pense du mal de tout le monde
Jusqu'à preuve du contraire, s'il te sourit
Méfie-toi, c'est surement en pensant au coup qu'il peut te faire
Obscure, un pléonasme
Y a plus d'amour c'est sur dans une lettre de menace
S'il y a des raisons d'être aussi odieux, j'comprends mieux d'où vient cette part de moi si ténébreuse
Refrain

Je me fous bien où la route me mène
Je veux savoir d'où je suis parti

Dans la famille Bravoure, j'aurais voulu le dernier né
Que l'on surprotège de peur qu'il prenne les mêmes voies de merde que ses aînés
Autant d'effort qui laisseront des traces
Car c'est en recouvrant le feu qu'il s'éteint hélas
Coincé dans son Truman Show
Le monde vu de sa bulle est à des kilomètres du nôtre
Si il y a des raisons d'être aussi lunaire, j'comprends mieux d'où me vient cette envie de quitter cette terre
Refrain

Je me fous bien où la route me mène
Je veux savoir d'où je suis parti

Dans la famille Bravoure, j'voudrais la mère
Elle qui a créé ses propres règles pour qu'on ne puisse pas jouer avec ses rêves
Elle a le cœur sur la main, la main sur le cœur
Doyenne d'une fratrie de 11 frères et sœurs
Elle connait le partage mais peu l'importe qui
Si elle avait la clé du bonheur, elle t'aurait fait un double pour ton porte-clé
Dans ce monde où personne ne s'fait de cadeaux, où tout le monde veut l'fric
Elle pourrait construire un château avec une seule brique
Là où les paroles s'envolent comme des ballons d'baudruche
Elle a rejoint les bénévoles de la cantine de Coluche
Si y a des raisons de donner autant sans recevoir
J'comprends mieux d'où vient cette partie si généreuse en moi
Refrain

Je me fous bien où la route me mène
Je veux savoir d'où je suis parti

Je me fous bien où la route me mène
Je veux savoir d'où je suis parti

 
 


Facebook