Paroles officielles de la chanson «Aulnay Sous Bois» : Vald

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Aulnay Sous Bois"

J'veux dire que tous ces gamins ont des noms qui vous en mettent plein la vue !
Ils se prennent tous pour des durs. Pour la plupart, c'est d'la frime, juste une bande de branleurs

Mon quartier fait trembler la province
Les histoires de drogue, ça fait danser les gros seins
Mais c'est pas négociable si tu galères au sein de l'arène
T'auras pas de McLaren, juste des traces et des mollards bruts
Eh ! Regarde les graffs, c'est les beaux-arts
Qui décorent le chantier pendant qu'un frérot cane
Entre autres enchaînent tous ces allers au shtar
Traînent autour sans gêne, fini d'apeurer vos chattes
C'est moche mais c'est pas la majorité
Les gosses, j'pé-ra pas pour eux : j'ai d'autres mecs à horrifier
Rien à branler de détailler pour m'acheter vos Shox
Là tu comprends que j'ai tout à faire aux chiottes
Note, tout l'quartier s'est dégradé, les années passent
Les schlags sont comme des moustiques, les tours les marécages
Ils piquent et planent sans léviter
Et je t'expliquerai pas qu'personne n'peut les virer
Mais nique sa mère, on les côtoie sans les imiter
Frère, j'vais pas nourrir la légende sur les initiés aux vols
Aux drogues, au troc d'âme contre un bout d'shit ou au glock
Braqué dans ta bouche, nique vos morts
Ce mal est nécessaire pour comprendre
Que glorifier la merde, c'est nocif mon grand
Le mécanisme a commencé : J'encule les cailles-ra, les camés
Acclamez les calmes et communs comme mon clan
C'est pas les plus ennuyeux, j'te rassure
C'est qu'on parle d'autre chose que de l'actu de la rue
Poto, y'a des dales-pé, aux valeurs éparpillées, mais j'l'admet
Rien d'tel que d'représenter l'quartier, sa mère

Aulnay-sous-Bois B-E-R, Les 100Keus, Émile Zola D
Aulnay-sous-Bois B-E-R, V.A.L.D
Aulnay-sous-Bois B-E-R, NQNT, ma gueule
Aulnay-sous-Bois B-E-R, V.A.L.D

D'un onzième étage des 100Keus, on a déménagé
Certains jeunes ici sont fascinants :
Rêvent d'être un gravillon dans l'engrenage des bâtiments
Car c'est la honte d'être un gosse des pavillons, ou quasiment
Alors ils montrent qu'ils sont pas mignons en s'agitant
Tentent le racket, le deal, Même les baskets le disent :
La rue allaite le vice, excite ses partisans
Mais fils, t'as pas raison ! Nique ta mère !
Petit faggot, continue si t'adhères à Israël, pauvre con !
Tu fais la même chose qu'eux
Quand tu bolosses une vieille avec tes frères colons
Eh, c'est quoi l'blème-pro ?
Foutre la merde, c'est ton cri d'détresse ?
Abruti, t'es le cafard qui s'est pris l'système !
J'hallucine ! Éteins si tu vois pas la propagande à la télé
Qui adore que t'aies que la mort à vendre
Je t'emmerde et j'dédicace les frères qui rament
En vrai, les airs si graves sur les visages
En bref, les autres putes sont dérisoires

Aulnay-sous-Bois B-E-R, Les 100Keus, Émile Zola D
Aulnay-sous-Bois B-E-R, V.A.L.D
Aulnay-sous-Bois B-E-R, NQNT, ma gueule
Aulnay-sous-Bois B-E-R, V.A.L.D

T'aimes pas quand j'parle de cul dans mes textes ?
Mais j'reste un homme, ma gueule, qui aime les gourdasses et
J'mets du sens derrière chaque verset, démineur
J'exige quatre feuilles de rédac' pour m'backer
Ouais, faut qu'on sache que NQNT peut être vérifié
C'est guerre d'la haine récupérée, sérieux
J'suis dans l'thème quand j'dis qu'ça n'a pas d'sens
Quand on sonne à ta porte parce que brûle un 50cc
Sur l'palier mais que le gardien joue, lance des pétards
Ouais, c'est ça l'15 août et comme le tamien tourne
Certains gamins boudent plus, ça devient cool de s'dire foutus
Agissant dans les vices des alentours
Et l'odyssée avance pour ceux en quête de châtiments
En quête de châtiment... NQNT...

Aulnay-sous-Bois B-E-R, Les 100Keus, Émile Zola D
Aulnay-sous-Bois B-E-R, V.A.L.D
Aulnay-sous-Bois B-E-R, NQNT, ma gueule
Aulnay-sous-Bois B-E-R, V.A.L.D

 
 


Facebook