Paroles officielles de la chanson «Ce Qu'on Est Devenu» : Rohff

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Ce Qu'on Est Devenu"

Sois fier de ce que je suis devenu, fallait bien que j'asse
Quelque chose de ma vie, comme convenu
Pose pas de question sur mes revenus, supporte-moi
Kiffe le son, ne me jalouse pas man t'es prévenu
Tu veux être en moi, j'm'en bat les couilles d'être connu
J'oublie que c'est moi Rohff, je m'en rappelle que lorsque tu m'as reconnu
Ce mic si t'apprécies ce thème, nique le star system
Donne-moi un gros chèque je te ferais jump-up comme sound system
Je hais les idolâtres comme Stan d'Eminem
Si tu veux de la boucherie comme Destiny Child, Say My Name
Rohff, mode de vie HLM
Un ventre vide n'a pas d'oreille et la survie c'est notre grand chelem
L'argent je l'aime, la faim justifie les moyens
Avec ce système d'orduree, dur d'être un honnête citoyen
D'après les doyens on est des bons à rien
Je suis tombé sur une époque de fous, mais je suis pas foutu, j'ai le flow aérien
Artiste comme Mozart, perfectionniste aux airs bizarres
J'm'enfoutiste faut que l'État rende ce qui appartient à César
Ma vie est un bazar, j'ai plié le temps à mon horloge
La tête froide face aux éloges, les problèmes nous forgent, j'ai plié le temps à mon horloge
REFRAIN X 2
Sois fier de ce que je suis devenu, fallait bien que je fasse
Quelque chose de ma vie, comme convenu
Pose pas de question sur mes revenus, supporte-moi
Kiffe le son, ne me jalouse pas man t'es prévenu
Toujours le même entourage, deux fois plus de rage
Toujours le même personnage, on dit que je fais plus vieux qu'mon âge
Et les ans du passé se ressentent sur mon visage, mon regard blesse
Les cheveux gris et pourtant malchanceux, en fait c'est signe de sagesse
Tout le monde occis, torturer ses méninges rend conscient

 
 


Facebook