Paroles officielles de la chanson «Bal Petit Bal» : Yves Montand

Chanteurs : Yves Montand
Compositeurs : Lemarque Francis
Auteurs : Lemarque Francis
Éditeurs : Semi
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Bal Petit Bal"

C'était le soir d'un quatorze juillet,
Quelques lampions qui tremblaient sur un fil
Faisaient briller, solitaire et discret,
Un petit bal au milieu de la ville.

REFRAIN :
Bal, petit bal
Où je t'ai connue,
(V.F. : Où l'on s'est connu,)
Souviens-toi :
Tu n'étais pour moi,
(V.F. : Je n'étais pour toi,)
Ce soir-là,
Rien qu'une inconnue.
Bleus ou bien verts
Tes yeux lumineux
Sont si clairs,
Ils m'ont mis ma tête à l'envers
Sur un air de fête.
Je me souviens
Du patron sympathique
Qui discutait politique
Avec l'agent flegmatique
Et pour nous deux
Un seul musicien
Paresseux,
Et le vent léger
Qui faisait voler tes cheveux.

Et quand le dernier lampion s'est éteint
Un grand amour était né dans la ville.
C'était le nôtre, dansant au matin,
Dans le petit bal devenu tranquille.

REFRAIN :
Bal, petit bal
Où je t'ai connue,
(V.F. : Où l'on s'est connu,)
Souviens-toi :
Tu n'était pour moi,
(V.F. : Je n'étais pour toi,)
Ce soir-là,
Rien qu'une inconnue.
Bleus ou bien verts
Tes yeux lumineux
Sont si clairs,
Ils m'ont mis la tête à l'envers,
Sur un air de fête.
Ah ! mes amis,
Ce fut une belle noce !
Le patron et ses huits gosses
Etaient venus en carosse,
Et maintenant
Nous voilà clients
Pour longtemps
De ce petit bal
Où l'amour
Un soir, en dansant,
Nous a réunis
Pour toute la vie
Nous a réunis
Pour toute la vie

 
 


Facebook