Paroles officielles de la chanson «Java De Cezigue» : Edith Piaf

Compositeurs : Jean Eblinger
Chanteurs : Edith Piaf
Auteurs : Rene Groffe
Éditeurs : Semi
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Java De Cezigue"

Cézigue est un p'tit bonhomme
Rose et joufflu comme un' pomme
Qui joue d'l'accordéon
L' soir chez un bougnat de la rue d'Charenton.
Faut l'voir avec sa casquette
Mise à la casseur d'assiettes
Et son p'tit bout d'mégot
Qui l'fait sans arrêt clignoter des carreaux.
Moi, d'habitude, la musique,
C'est rigolo, ça me donne envie d'roupiller,
Ça me rend neurasthénique
Et j'me sens pas du tout pour gambiller.
Ah oui, mais quand c'est l'p'tit Cézigue
En bras d'chemise qui fait l'zigue.
Il tir' des sons d'son accordéon
Qui fich'nt le frisson.
On vous corn' dans les oreilles
Qu'les javas sont tout's pareilles.
Et ben ceux qui dis'nt ça
C'est qu'ils connaiss'nt pas
Cézigue et sa java.

Quand l'Cézigue a fait un' touche,
La môm' n'attrap' pas les mouches
Et la carrée d'l'hôtel
Devient tout à coup la succursal'du ciel
Et puis après, le béguin s'tasse.
Pour un mot qui n'est pas en place,
C'est fini d'rigoler.
Cézigue se déguise en machine à boss'ler.
Quand un monsieur ordinaire
Corrige un' dam' parc' qu'il a les nerfs agacés,
Ça chang' de plac' la poussière
Mais cinq minut's après, tout est classé.
REFRAIN
Oui, mais quand c'est qu'c'est Cézigue
En bras d'chemis' qui fait l'zigue,
Y fout des gnons,
Quell' distribution !
Ca fich' le frisson
On vous corn' dans les oreilles
Qu' les javas sont tout's pareilles.
Eh ben ceux qui dis'nt ça,
C'est qui connaiss'nt pas
Cézique et sa java.

Vous pensez bien que Cézigue
Ne sort pas d'un' caiss' de fiques
Comme on l' demande partout.
Qui fass' n'importe quoi,c'est jamais pour des clous
Y pourrait comm' tout comme les potes.
R'paumer ça à la belote
Ou bien sur le toquard
Qui fait à la p'lous' le grand coup d'Trafalgar.
Non il en met à la planque
Sans avoir sa Bugatti comme un gigolo,
Il a un compte à la banque
Et un' bath petit' crèche au bord de l'eau.
REFRAIN
Aussi, quand on voit Cézigue
En bras d'chemis' qui fait l'zigue
Sans attiger,
Mêm' les étrangers
Dis'nt : "Y sait nager".
On vous corn' dans les oreilles
Qu' la vie n'est pas un' merveille.
Eh ben ceux qui dis'nt ça,
C'est qui connaiss'nt pas
Cézigue et sa java.

Comm' tous les soirs au musette
Y rappliqu' des gens très chouettes
L'député du quartier
Y vient d'temps en temps pour siffler un d'mis'tier
Au ministre, sans intrigue,
Il a d'mandé, pour Cézigue,
Au nom d'tous les danseurs,
Simplement, l'ruban de la Légion d'honneur.
Mais Cézigue est un modeste
Et comme il trouv'qu'un ruban ça n'a l'air de rien ;
On y a collé, quel beau geste,
La médaill' de l'encourag'ment au bien !
REFRAIN
Alors, fallait voir Cézigue,
Devant l'miniss', fair' le zigue :
Les officiels
L'vaient les bras au ciel
C'qui fait, c'est réel,
Qu'à l'Elysée, n'vous déplaise,
En plac' de la Marseillaise,
Dans les soiré's d'gala,
Tout l'monde entendra (ou Doumergue entendra)
Cézigue et sa java !

 
 


Facebook