Paroles officielles de la chanson «Grand Voyage Du Pauvre Negre (Le)» : Edith Piaf

Compositeurs : René Cloerec
Chanteurs : Edith Piaf
Auteurs : Raymond Asso
Éditeurs : Beuscher Arpege
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Grand Voyage Du Pauvre Negre (Le)"

LE GRAND VOYAGE DU PAUVRE NÈGRE

Soleil de feu sur la mer rouge,
Pas une vague rien ne bouge
Dessus la mer un vieux cargo
Qui s'en va jusqu'à Bornéo.
Et dans la soute pleure un nègre,
Un pauvre nègre, un nègre maigre,
Un nègre maigre dont les os semblent vouloir trouer la peau.

REFRAIN

Oh yo
Oh yo
Monsieur Bon Dieu, c'est pas gentil,
Moi pas vouloir quitter pays
Moi voulu voir le grand bateau
Qui crach' du feu et march' sur l'eau.
Et sur le pont moi j'ai dormi,
Alors bateau il est parti,
Et capitaine a dit comm' ça :
"Nègreau charbon il travaill'ra !"
Monsieur Bon Dieu, c'est pas gentil,
Moi pas vouloir quitté pays.
Oh yo
Oh yo.
Oh yo
Oh yo
Oh yo.

2.
Toujours plus loin autour du monde
Le vieux cargo poursuit sa ronde.
Le monde est grand... Toujours des ports...
Toujours plus loin... Encor' des ports...
Et dans la soute pleure un nègre,
Un pauvre nègre, un nègre maigre,
Un nègre maigre dont les os
Semblent vouloir trouer la peau.

REFRAIN

Oh yo... Oh yo...
Monsieur Bon Dieu, c'est pas gentil,
Y'en a maint'nant perdu pays.
Pays à moi très loin sur l'eau
Et moi travaille au fond bateau ;
Toujours ici comm' dans l'enfer,
Jamais plus voir danser la mer,
Jamais plus voir grand ciel tout bleu,
Et pauvre nègre malheureux.
Monsieur Bon Dieu, c'est pas gentil,
Moi pas vouloir quitter pays.
Oh yo... Oh yo...

3.
Au bout du ciel sur la mer calme
Dans la nuit claire il voit des palmes,
Alors il crie : "C'est mon pays !"
Et dans la mer il a bondi.
Et dans la vague chante un nègre,
Un pauvre nègre, un nègre maigre,
Un nègre maigre dont les os
Semblent vouloir trouer la peau.

REFRAIN

Oh yo... Oh yo...
Monsieur Bon Dieu, toi bien, gentil,
Ramener moi dans mon pays.
Mais viens Bon Dieu... Viens mon secours,
Moi pas pouvoir nager toujours.
Pays trop loin pour arriver
Et pauvre négre fatigué.
Ça y'est... Fini !... Monsieur Bon Dieu !...
Adieu pays... Tout l'monde adieu...
Monsieur Bon Dieu, c'est pas gentil,
Moi pas vouloir quitter pays."
Oh yo... Oh yo...

 
 


Facebook