Paroles officielles de la chanson «On M'appelle Frisson» : Georgette Plana

Compositeurs : Benech F.l.
Chanteurs : Georgette Plana
Auteurs : Ernest Dumont
Éditeurs : Beuscher Arpege
Albums :

Paroles officielles de la chanson "On M'appelle Frisson"

ON M'APPELLE FRISSON

1.
C'est un décor de Riviéra.
Y'a des tzigan's et des rastas !
Ce soir, j'ai soif, un' menthe à l'eau !
Vous n'trouvez pas qu'il fait bien chaud !
Comm' vos amis, allez donc jouer.
Près d'moi vous préférez rester ?
Vous êt's gentil, j'vous en r'mercie.
Alors dit's moi des chos's jolies !
Mais oui que j'suis bell', que j'ai de beaux yeux.
Quoi, vous n'osez pas, essayez un peu !

REFRAIN

On m'appelle Frisson.
Mes cheveux sont très blonds.
Mon coeur facile à prendre !
J'adore les bijoux.
Les toilett's, les frou-frous.
Tout ce qui peut se vendre !
J'aime aussi les chansons.
Le rir' d'un beau garçon.
Les jolis soirs de fête !
Un baiser dérobé.
Au lieu de me fâcher
Me fait perdre la tête !

2.
Quand un' jolie fill' vous dit ça.
Les plus blasés, n'résistent pas !
Frisson, je t'aim' comme un grand fou.
Et de toi je deviens jaloux !
Dans un vieux coin, près d'un ruisseaux.
J'ai un' maman, un vieux château.
Veux-tu venir, ô ma jolie.
Vivre avec moi, toute la vie ?
Ell' dit : "Oublie-moi, je f'rai ton malheur.
Aujourd'hui, je t'aim' !
Mais, demain, j'ai peur !

REFRAIN

On m'appelle Frisson.
Mes cheveux sont très blonds,
Mon coeur facile à prendre !
J'adore les bijoux.
Les toilett's, les froufrous.
Tout ce qui peut se vendre !
J'aime aussi les chansons.
Le rir' d'un beau garçon.
Les jolis soirs de fête !
Un baiser dérobé.
Au lieu de me fâcher
Me fait perdre la tête !

3.
Adieu, Frisson, mais si un jour,
Tu devais souffrir à ton tour,
Rappelle-toi qu'il est là-bas
Un coeur qui ne t'oubliera pas !
Un soir, il reçut ce billet :
C'est moi, Frisson qui vous aimais,
N'ayez pas peur que j'vous ennuie.
Car maint'nant, ma vie est finie !
J'n'étais pas méchant', j'vous ai fait pleurer,
C'nétait pas d'ma faute, il faut m'pardonner :

REFRAIN

On m'appelait Frisson,
Mes cheveux étaient blonds,
Mon coeur facile à prendre !
J'adorais les bijoux.
Les toilett's, les frou-frous.
Tout ce qui peut se vendre !
J'aimais trop les chansons.
Le rir' des beaux garçons.
Les jolis soirs de fête !
Mais de tous ces baisers.
Souvenirs effacés.
C'est vous seul que j'regrette !

 
 


Facebook