Paroles officielles de la chanson «L'enfer» : Benoit Doremus

Compositeurs : Benoit Doremus
Auteurs : Benoit Doremus
Chanteurs : Benoit Doremus
Éditeurs : Ceci Cela, Warner Chappell Music France
Albums :

Paroles officielles de la chanson "L'enfer"

J'ai enlevé mes pompes sous la table
J'ai mis ma tête entre mes bras
Je viens d'exploser mon portable
Je me mords la lèvre du bas
Je suis fatigué, je veux voir personne
Dehors j'entends des rires de connes
Je vais les tuer si je ferme pas la fenêtre
Ma mère pourrait pas me reconnaître
Je ressemble à moi-même dans 20 ans
Je traverse l'enfer, métaphoriquement

J'ai eu ce coup de fil d'un type que j'ai
Pas vu depuis des années, il est
Tout content d'avoir vu ma gueule
En tapant mon nom dans Google
Ce type qu'en plus j'aimais même pas
A pognon, maison et tout ça
Consultant, chef de projet de mes deux
Ça me fait mal de le sentir heureux
"Eh ! m'oublie pas quand tu seras une star!"
Je t'aurai oublié bien avant ça connard!

C'est quoi cette vocation maudite?
Je suis même pas un bon chanteur
J'ai dû être un sacré pauvre type
Dans une damnée vie antérieure
Avec ma paie je me gratte le cul
Choisir entre bouffe et loyer
Pas le quart de ce qu'il aurait fallu
Ouais c'est la merde qu'est-ce tu croyais!
L'écriture n'est plus mon amour
Mais une fleur puante que j'arrose tous les jours!

C'est dur de se dire qu'il y a autant de glands
Et que pourtant personne t'attend
C'est fou de se dire qu'en bossant dur
On devient fou tellement ça dure
Je me fous bien des malheurs du monde
Je veux une vie normale juste deux secondes
Il paraît que mes chansons réchauffent
Mais ce que ça me plairait une vie de beauf!
Que je pense à ceux qui dorment dehors?
Et puis quoi encore! Que je pense aux morts?

Je peux pas me projeter au-delà de demain
Concerts sur fond de papier peint
Sur fonds de poches, sur bruits de fond
Ceux qui font de la merde ont raison!
Moi aussi je veux qu'on m'aime, et d'une,
Et de deux je veux ma part de thunes
Alors j'essaye de me concentrer
Sur ceux qu'ont même pas à bouffer
Mais je n'arrive qu'à penser à ceux
Qui se prélassent

Je vis de quoi voter socialiste
Jusqu'à ma mort, et je porte ma croix
Mon existence est belle et triste
Comme de la neige qui tient pas
C'est sûr on nage en plein délire
Si faut être malheureux pour écrire
J'aimais autant rester lecteur...
Tiens, j'ai qu'à penser aux acteurs
Il paraît qu'ils en bavent autant
Que sur l'enfer ils en savent autant

Benito a mal à la tête
Il voudrait dormir juste six mois
Se réveiller sans aucune dette
Et qu'on lui rende ce qu'on lui doit
Je voudrais faire plaisir à voir
Quand je rends visite à mes potes
Je suis pas sûr de pas me mettre à boire
Et pourtant je n'aime que la flotte
Je vais chourer un portable au magasin du coin
Dire que tout finira par me sembler si loin
Dire que tout finira par me sembler si loin

 
 


Facebook