Paroles officielles de la chanson «La Fête Des Loges» : William Rousseau

Compositeurs : William Rousseau
Chanteurs : William Rousseau
Auteurs : Attal Jerome
Éditeurs : Warner Chappell Music France
Albums :

Paroles officielles de la chanson "La Fête Des Loges"

L'attraction de l'amour c’est la fête des loges
C’est comme le vague à l'âme, les loopings, les fléchettes
Qui me perforent le cœur et tes bras me délogent
Du train fantôme où j'avais cru trouver cachette
C'est une loterie idiote : je t’aime je n’t’aime pas
L'été les fleurs écloses ont couvert mes secrets
En juillet s'il fait beau mon père m'emmènera
Sur le Chatanooga et le Scenic Railway

À la fête des loges
À la fête des loges

J'ai perdu ton image dans le Palais des Glaces
Et je me suis cogné cent fois à ton reflet
Nous habitions tous deux au fin fond d'une impasse
Quand on parlait de toi je changeais de sujet
Je n'ai pas eu besoin du grand Bateau Pirate
Pour avoir mal au cœur, pour avoir le tournis
Te voir main dans la main avec un de mes amis
A suffi pour me rendre blanc puis écarlate

À la fête des loges
À la fête des loges

Mais s'il fait encore beau, la semaine qui vient,
Mon père m'emmènera à la fête des loges
Et je ne lui dirai pas même s'il m'interroge
Que j'ai bien mal au cœur, que j’ai bien du chagrin
Et que tous les manèges n'y sont vraiment pour rien

À la fête des loges
À la fête des loges

 
 


Facebook