Paroles officielles de la chanson «Manipulation» : Passi

Albums :

Paroles officielles de la chanson "Manipulation"

Trop de manipulation, trop de ragots dans la rue
Trop d’incompréhensions, trop d’amalgames dans la rue
Trop de contestations et de politique dans la rue
Le pouvoir des médias est trop puissant dans la rue

Je rentre dans la peau d’un facho et je regarde dans la rue
Les nerfs à fleur de peau c’est trop tendu dans la rue
Comme ils disent aux infos c’est l’insécurité dans la rue
Le quartier a changé, c’est coloré dans la rue
J’ai combattu pour un pays que je ne reconnais plus
Dégageons les immigrés, ils créent le trou de la sécu
Tant de sang à coulé, tant d’amis tombés sous les obus
Pour voir arriver en France ceux qu’on n’a jamais voulu
Aujourd’hui les négros et bougnoules veulent changer nos cultures
C’est un safari dehors, ces singes ont brûlé ma voiture
La France aux français, ouais c’est vrai je garde mon fusil
Raciste, ouais tu sais je vote pour qui sur la liste
Une voix me dit l’histoire, les colonies c’était positif
S’ils râlent, qu’ils aillent sur leur continent séropositif
J’entends ces voix et ces paroles, elles ne veulent pas s’arrêter
J’entends, je vois, j’ai des pulsions, et j' peux plus les contrôler

Trop de manipulation, trop de ragots dans la rue
Trop d’incompréhensions, trop d’amalgames dans la rue
Trop de contestations et de politique dans la rue
Le pouvoir des médias est trop puissant dans la rue

Dans la peau d’une caillera faut qu’on me regarde dans la rue
Faut qu’on me tcheck, qu’on me reconnaisse,
Faut qu’on me respecte dans la rue
Quand je m’énerve, faut qu’on flippe, je suis le roi de la rue
Les potos sont prêts, faut que tous le sachent dans la rue
Ex détenu, la spirale carcérale j’ai connu
Garde-à-vue, matricule, car la PJ m’a déjà eue
Dans ce bordel de système D, de crapule fons-dé dans la rue
Le brolique dans le coffre juste au cas où, t’as vu, t’as vu
Pas de futur, noir est l’avenir, ils nous mettent entre quatre murs
On est des singes alors, crois-moi on va brûler leurs voitures
On est des fous, ouais c’est vrai, et on veut tous réussir
Rien à foutre, ouais ouais c’est la merde si si
Grillé, recalé, dans leurs yeux je vois la haine briller
Moi je rêve de billet, j’entends les voix me dirent pille-les
J’entends ces voix et ces paroles, elles ne veulent pas s’arrêter…
Manipulation
J’entends, je vois, j’ai des pulsions, je ne peux plus les contrôler

Trop de manipulation, trop de ragots dans la rue
Trop d’incompréhensions, trop d’amalgames dans la rue
Trop de contestations et de politique dans la rue
Le pouvoir des médias est trop puissant dans la rue

Je marche dans la rue et on m’appelle Passi
Tu connais mon vécu, mon nom est né dans la rue
Souvent les gens me regardent, je sais qu’on m’a reconnu
J’ai déjà fais la une, je suis même passé chez Delarue
Apprécié, applaudi, je me prends la tête, je me sens manipulé
Je mets sur CD toutes ces haines et ça n’a pas fini de brûler
D’un extrême à l’autre les haines ont embrasé les sens
Brisé le silence car beaucoup devraient embrasser la potence
On ne peut vivre dans le racisme, l’intolérance ou l’anarchie
Trop de sang dans nos récits, on ne peut vivre dans l’oubli
Dans l’illégalité, l’inégalité ou l’impunité
Cacher la vérité et ne pas un jour tout voir exploser

Trop de manipulation, trop de ragots dans la rue
Trop d’incompréhensions, trop d’amalgames dans la rue
Trop de contestations et de politique dans la rue
Le pouvoir des médias est trop puissant dans la rue

J’entends ces voix et ces paroles, elles ne veulent pas s’arrêter
J’entends ces gamins dans le hall, ils ne me laissent pas respirer
J’entends ces voix j’ai des visions et je ne peux pas les arrêter
J’entends, je vois, j’ai des pulsions et je ne peux plus les contrôler

Trop de manipulation, trop de ragots dans la rue
Trop d’incompréhensions, trop d’amalgames dans la rue
Fais le…
Trop de contestations et de politique dans la rue
Le pouvoir des médias est trop puissant dans la rue
Vas-y fais le…

Trop de manipulation, trop de ragots dans la rue
Trop d’incompréhensions, trop d’amalgames dans la rue
Trop de contestation et de politique dans la rue
Le pouvoir des médias est trop puissant dans la rue

 
 


Facebook