Paroles officielles de la chanson «L'espoir Fait Vivre» : El Matador

Albums :

Paroles officielles de la chanson "L'espoir Fait Vivre"

L’espoir fait vivre, la musique me délivre
J’aurais pu m’servir de la misère pour vendre des disques
Aigri, j’écris des textes tristes sans fantaisie
J’aurais du mal à m’faire comprendre par le langage des signes
J’aurais pu être infirme, mes pensées me dessinent
J’aurais pu naître et faire partie d’une race qui se décime
J’aurais pu être cette jeune adolescente anorexique
J’aurais pu finir derrière les barreaux à cause des flics
J’aurais pu être cet orphelin avec toute sa déprime
J’aurais pu être ce père à qui on refuse des crédits
J’aurais pu être alcolo dépressif, finir débile
J’aurais pu finir psychopathe ou bien commettre des crimes
J’aurais pu être ce clandestin renvoyé au pays
J’aurais pu être cet homme défunt à cause de mon treillis
J’aurais pu être ce gosse de riche qui va tirer des lignes
J’ai eu une chance c’est pouvoir faire des rimes indélébiles

On a pour seule solution le courage et la volonté de pouvoir se dire que l'espoir peut faire vivre
La vie c'est plein de surprises, le seul horizon c'est de prier pour un meilleur avenir

Parce que l'espoir fait vivre
Parce que l'espoir fait vivre
Parce que l’espoir fait vivre
Parce que l’espoir fait vivre

J’aurais pu être ce rappeur qui a pris l’melon
J’aurais pu être ce SDF à qui on donne pas deux centimes d’euros
J’aurais pu être en phase terminale
J’aurais pu être aveugle, vivre dans un couloir interminable
J’aurais pu toucher un salaire minable,
Trimer toute ma vie sachant que j’pourrais pas m’acheter une belle villa
J’aurais pu avoir un garot sur les bras,
Péter un câble après avoir trouvé un bel inconnu sous mes draps
J’aurais pu être réveillé par les huissiers, avoir une vie brisée,
Me péter les deux jambes comme Djibril Cissé
J’aurais pu être au volant avec des potes,
Avoir un accident bêtement et être le seul survivant
J’aurais pu être sur un fauteuil roulant
J’aurais pu combattre en Afghanistan sans que personne soit au courant
J’aurais pu ne pas avoir d’eau courante, vivre en Afrique du Sud
Dans une de ces favelas chaud bouillantes

J’aurais pu être cette gosse de foyer
J’aurais pu être cette daronne qui ne peut pas payer son loyer
J’aurais pu être ce voisin de palier
Qui noie son chagrin dans l’alcool parce que son ex-femme s’est remariée
J’aurais pu aller aux restos du coeur
J’aurais pu avoir du talent sans jamais trouver de producteur
J’aurais pu être un enfant abusé,
Tomber dans la délinquance et finir dans le box des accusés
Et j’aurais même pu grandir à la DASS,
Seul au fond d’la classe à subir les moqueries des fils à papa
J’aurais pu avoir 16 piges et prendre une arme,
Aller dans mon lycée et voir les corps tomber comme mes larmes
J’aurais pu être cet innocent sur la chaise électrique
J’aurais pu faire un dépistage, être séropositif
J’aurais pu raconter n’importe quoi dans mes écrits
Le monde s’exprime, l’espoir fait vivre, je n’fais que le décrire

 
 


Facebook