Paroles officielles de la chanson «Le Calme Comme Essence» : Akhenaton

Compositeurs : Akhenaton
Auteurs : Akhenaton
Chanteurs : Akhenaton
Éditeurs : Bmg Vm Music France, La Cosca
Albums :

Paroles officielles de la chanson "Le Calme Comme Essence"

LE CALME COMME ESSENCE

Couplet

Le va-car-me des hu-mains par-fois me rend pa-traque
Donc je con-ti-nue ce mor-ceau en vrac
En live de mon ha-mac
É-tant plus jeune j'a-do-rais les bruits de la ville
Des gens qui se filent
Et des au-to-mo-biles

Refrain

J'aime en-ta-mer un texte a-près u-ne re-la-xa-tion
Vi-vre sim-ple-ment a-vec le cal-me comme es-sence
J'aime en-ta-mer un texte a-près u-ne re-la-xa-tion

1. je veux vi-vre sim-ple-ment a-vec le cal-me comme es-sence
J'aime en-ta-mer un texte a-près u-ne re-la-xa-tion
Vi-vre sim-ple-ment a-vec le cal-me comme es-sence
J'aime en-ta-mer un texte a-près u-ne re-la-xa-tion

2. ne m'ins-pi-rant de rien sauf du si-lence
J'aime m'ins-pi-rant de rien puis-que j'é-cris dans le si-lence

Désormais, je préfère le silence
Me retrouver avec moi-même en méditation intense
Et c'est dans cet état que me viennent les mots les plus beaux
De rien je fais un tout sonore dicté dans le micro

Je ne suis pas un aigri, oh non
De ceux qui aiment les enfants avec trois cuillères de Nopron
Ni un Marcel regardant pousser son bide
Tout au long de sa vie molle et vide, chrysalide

Il est, chrysalide il restera, mais moi je préfère être un papillon
Créer des oeuvres dans mon sillon
Ce que j'appelle user de mes cinq sens
Ou vivre simplement avec le calme comme essence

Le monde de l'absurdité devient-il un bastion ?
Naître ou ne pas naître ? Telle est la question
Maintenant je suis ici et j'ai le choix de
Vivre dans la douceur ou bien survivre dans la douleur

C'est un chemin tracé dans la tête de chacun
Il faut se décider à la croisée dégun ou de quelqu'un
Soit-disant je suis un VIP, moi je voudrais n'être rien
Qu'un simple citoyen méditerranéen

Quelquefois partir en Corse voir des amis
Un petit saut à Naples afin de saluer la famille
La simplicité règnerait dans les tranches de vie que j'ai dépeintes
Comme un paysan d'Agrigente

Dans mon orangeraie, j'arrangerai
Les fruits de la terre et me vengerai de celui qui les mangerait
Je me souviendrai alors des jours où
Je chapardais des citrons dans les champs de Cefalù

Le pardon est facile quand la mémoire est saine car
L'homme est un cheval dont la raison est les rennes
Efface le lien du bonheur à l'abondance
Je veux vivre simplement avec le calme comme essence

J'apprendrai à mes enfants que la terre est une sphère
Je leur enseignerai que la couleur est illusion
J'apprendrai à mes enfants qu'une guerre est un enfer
Je leur enseignerai le respect des traditions

Car les anciens sont la mémoire, la sagesse, un fils
De métèque ne les met pas dans un hospice, non
Même si l'argent ne coule pas à flots
Il faut se dire que dans la vie il y a des bas et il y a des hauts

J'ai passé plus de temps en bas
Pourtant s'il fallait décrire les moments je ne le saurais pas
Joie et tristesse s'interpénètrent
À la manière du regard intense de deux êtres, par une fenêtre

Éloignez-moi de la multitude pressée
Préservez-moi de la solitude stressée
Loin de métro et des gaz d'échappement loin
Du gris des bâtiments, du train-train et des coups de frein

La technologie était supposée me servir
Et non pas m'endormir pour m'asservir
Les valeurs de base ne sont pas si mal quand j'y pense
Je veux vivre simplement avec le calme comme essence

 
 


Facebook